• 10 indispensables en art appliqué

    INDISPENSABLE :
    dont on ne peut se dispenser, qui est obligatoire :
    « Il est indispensable d’être ouvert à toute forme de créativité ».
    Dont on ne peut se passer; vital : « La culture est indispensable à ta créativité ».

    Tu peux faire de mes conseils tes indispensables !

     

    De culture tu te nourriras

    Un nouveau designer chaque semaine tu découvriras

    Expérimenter tu n’oublieras pas

    Observer tu feras

    Les carnets de croquis tu griffonneras

    D’autres supports créatifs tu utiliseras (photo, vidéo,…)

    Le travail en équipe t’enrichiras

    Toujours ton étapes: tu auras sur toi

    Ton Ideat t’inspirera

    Ton Behance et ton IG tu créeras

  • COMMENT S’EST PASSÉ TON STAGE #MOTIONDESIGN #2019

    J’ai pris des nouvelles de nos étudiants en Mastère Motion Design, qui en 3ème année effectuent un stage
    de 6 mois en entreprise (agence, studio, entreprise…)

    Pour cette saison 2019, j’ai demandé à Jenyfer de te parler de son expérience ! 
    Une étudiante avec une belle dynamique créative: expérimentale, graphique et technique.
    Elle revient sur son parcours, son stage et ses influences…

     

    PEUX TU TE PRÉSENTER ?

    Je m’appelle Jenyfer, j’ai 22 ans et je fais partie de la promo 2019 en Motion Design de l’ESMA.
    C’est à la sortie de mon bac L spécialité musique que je me suis dirigée vers une MANAA dans l’optique
    de m’orienter par la suite en DMA cinéma d’animation.
    En fin d’année je me suis finalement dirigée vers un BTS Design Graphique en médias numériques à Angoulême.
    C’est durant ma deuxième année de BTS que j’ai choisi de m’orienter vers le Motion Design.

     

    DANS QUEL TYPE DE STRUCTURE S’EST DÉROULÉ TON STAGE ?
    POURQUOI CE CHOIX ?

    Mon stage s’est déroulé à W2P Production durant 6 mois. Une société de production audiovisuelle
    qui propose :
    pub tv et digitales, brand content, motion design, films corporate, documentaires.
    J’ai choisi cette structure pour la qualité de leurs productions en Motion Design mais également pour les locaux
    et l’ambiance de travail.

     

    TROIS MOTS POUR DÉFINIR TON STAGE

    Bienveillance
    Passion
    Enthousiasme

     

    COMMENT T’ES TU INTÉGRÉE À L’ÉQUIPE
    ET COMMENT S’EST PASSÉE LA COLLABORATION ?

    J’ai découvert chez W2P un environnement de travail sain où l’on se sent rapidement à l’aise
    et où on prend plaisir à s’y rendre tous les matins.
    Je me suis très vite sentie intégrée et utile car dès mon arrivée j’ai pu travailler sur un gros projet et collaborer avec d’autres motion designers freelances.
    Même lorsque le rythme de travail devient effréné, la cohésion, l’écoute et la passion de l’équipe
    en leur travail rend l’expérience vraiment stimulante.

    Ce sont ces moments-là qui me rappellent ce pour quoi j’aime ce métier.

     

    QUELLE A ÉTÉ TA MISSION ?

    Tout au long du stage j’ai assisté le Motion Designer à la DA et à l’animation.
    W2P m’a accordé beaucoup d’autonomie à ce niveau-là.

    J’étais force de proposition et pas seulement exécutante.

     
    COMMENT SE SONT ORGANISÉES TES SEMAINES ? 

    Je n’avais pas de semaine type, chaque semaine étant différente.
    Chaque début de matinée et d’après-midi nous regardions le planning sur le google drive pour être toujours aux faits des changements.

     

    QUEL A ÉTÉ TON PLUS GRAND DÉFI ? 
    ET QUELLE COMPÉTENCE T’A-T-IL PERMIS D’ACQUÉRIR ?

    Je dirais que mon plus grand défi a été à mon arrivée.
    J’ai pris en cours de route un projet très conséquent, un film de 14 minutes pour le Pic du Midi,
    entièrement en Motion Design.
    J’ai eu directement des responsabilités au niveau de la DA et de l’animation.
    J’ai dû animer toute une partie qui avait déjà été commencée par un autre Motion Designer,
    ce qui n’est pas évident.

    UN MOMENT ? QUEL PROJET RETIENS TU ?

    Le projet pour Radio France dont la demande était une affiche et un film de 1’30 en Motion Design.
    Durant ce projet j’ai fait une proposition d’affiche qui a été sélectionnée par le client et qui de ce fait
    a déterminé la DA du Motion Design.
    C’est toujours gratifiant et valorisant, en tant que stagiaire, de voir son travail approuvé par le client.

    TON STAGE T’A-T-IL CONFORTÉ DANS TON CHOIX PROFESSIONNEL ?

    Totalement !

     

    CAFÉ OU PHOTOCOPIEUSE ?
    CRAYON OU ORDINATEUR ?
    FACEBOOK OU INSTAGRAM ?

    Café

    Ordinateur !

    Même si ma présence sur instagram est toute récente, je le choisirai sans hésitation.
    Il est beaucoup plus adapté à notre milieu qu’est l’image et permet d’être plus visible et accessible.
    Un très bon réseau pour se créer une vitrine et être en veille graphique permanente.

     
    UN PETIT MOT POUR LES FUTURS ÉTUDIANTS EN DG ?!

    Je leur dirais que ces 8 mois de formation sont éprouvants mais que ça en vaut la peine !

    Arrivée aux termes de cette formation,
    le bilan est pour ma part très positif.

    On en ressort avec un bon bagage technique et artistique pour débuter dans le milieu professionnel.

     

    AS TU DES PROJETS PROFESSIONNELS ?

    J’aimerais m’installer en tant que freelance pour avoir la liberté de travailler où je le souhaite et ne pas avoir d’attache.

    ET PERSONNELS ?

    Avoir un pied à terre à Toulouse pour vivre 6 mois en France
    et le reste de l’année à l’étranger.

     

    OÙ POUVONS NOUS VOIR TON TRAVAIL ?

    Sur Vimeo, instagram et sur mon portfolio en ligne.
    Le mieux est de me suivre sur instagram, il est encore tout récent mais je vais faire de mon mieux
    pour l’alimenter régulièrement.

    PEUX TU NOUS FAIRE PARTAGER TON UNIVERS, TES INSPIRATIONS ?

    En ce moment je suis particulièrement ces personnes là :
    Romain Loubersanes
    Megan Palero
    Liron Ashkenazi-Eldar
    Nuriabojn
    Markus Magnusson

     

    Merci Jenyfer, bienvenue dans le monde professionnel et rdv sur IG pour partager tes projets et voyages !

  • FEEDBACK <3 DE VILLE EN LUMIÈRE #2019

    Il était une fois la ville de Montpellier.
    Elle proposa à nos étudiants d’émerveiller des milliers de spectateurs…

    Cette année encore, les Mastères Design et Stratégie Digitale de l’Esma ont dévoilé
    leur talent et leur créativité à la 6e édition des illuminations de cœur de ville en lumières.

    La ville a proposé à nos étudiants un lieu dédié à la création et libre expression : L’Agora.
    Situé au cœur de Montpellier, c’est un bâtiment classé à l’inventaire des monuments historiques
    et aujourd’hui cité internationale de la danse.

     

    LES ÉTUDIANTS NOUS FONT RÊVER

    Le thème choisi cette année par nos étudiants était la poursuite d’un rêve éveillé…
    Le concept, que le bâtiment rencontre l’humain et rêve grâce à la musique du groupe Skeleton band ,
    ceux-ci le conduiront vers des univers oniriques.
    Cet univers a permis une grande ouverture de création à chacun des groupes, avec un retour en enfance,
    une vision féerique et joueuse.

    En deux mois les étudiants ont apprivoisé et appris le logiciel After effect, écrit un scénario commun,
    créé et réalisé chaque tableau en groupe.
    Le tout dans la bonne humeur et le soutien collectif !
    Quelle fierté de voir leur projet sur cette façade de plusieurs mètres carrés !

    C’est une équipe, fatiguée mais avec des paillettes dans les yeux, qui attend la première vague
    de spectateurs… e
    t comme chaque année, les applaudissements sont au rendez-vous !!!

    DES CENTAINES D’ETOILES DANS LES YEUX

    Comme à mon habitude, j’ai recueilli les ressentis et impressions auprès du public :

    « Belle harmonie, une certaine finesse entre la musique et les images.
    Je suis émerveillé par le travail des étudiants. »
    Laurent

    « Je suis impressionnée de voir la progression artistique de mes amis depuis leur Manaa jusqu’à aujourd’hui !
    Dans la masse, je suis arrivée à les reconnaître individuellement, chacun a son écriture
    et pourtant l’ensemble est cohérent.
    Je pense avoir été une belle source d’imagination pour mes amis Elise et Benji !!! »
    Emma Perrier

    « Une écriture graphique rarement poussée à ce stade et une très belle gestion de la couleur.
    Le bâtiment, le graphisme, la musique… tout est cohérent. Une belle cohésion ! »
    Mme Teisseidre

     

    Et ceux des Mastères : 

    Mes yeux pétillent, mon cœur explose !!!

    Naïs

    « C’est gratifiant et surtout concret… Je regarde le public, ses réactions.
    C’est très agréable de voir les émotions que l’on peut procurer ! »
    Clarisse

    « J’ai presque la larme à l’œil. Ce projet a été très dur…  mais que c’est beau ! »
    Pauline

    « Je ne me rend même pas compte que c’est nous qui avons fait ça !
    Je suis très fier de nous !!! »
    Priscillia

    « Le sang, la famille, Boubou tu pèses !!! »
    Claire, Anna, Maelle, Jade

    Découvre ou redécouvre l’animation de la promo 2016 – 2017 2018

  • COMMENT S’EST PASSÉ TON STAGE #STRATEGIEDIGITALE #2019

    J’ai pris des nouvelles de nos étudiants en Mastère, qui en 3ème année effectuent un stage
    de 6 mois en entreprise (agence, studio, entreprise…)

    Pour cette saison 2019, j’ai demandé à Olivia de te parler de son expérience ! 
    Une étudiante dans un monde à part fait de grandes et petites histoires.
    Un univers sensible, graphique, littéraire, enfantin, et féminin…
    Elle revient sur son parcours, son stage et ses influences…

     

    PEUX TU TE PRÉSENTER ?

    Après un baccalauréat littéraire, une classe préparatoire et une licence en littérature étrangère,
    j’ai obtenu un Master en édition numérique et littéraire avant d’intégrer le Mastère en design et stratégie digitale de l’ESMA.

     

    PEUX TU NOUS FAIRE PARTAGER TON UNIVERS, TES INSPIRATIONS ?

    Entre la délicatesse et l’impertinence, j’aime l’impromptu et le tordu, le malicieux et le curieux
    mais aussi danser avec la Salomé d’Oscar Wilde,
    faire avec une sieste avec Alice,
    converser avec l’Elizabeth de Jane Austen,
    observer la sentence de la Judith de Gustav Klimt
    et me réchauffer avec les couleurs vives des autoportraits de Frida Kahlo.

     

    DANS QUEL TYPE DE STRUCTURE S’EST DÉROULÉ TON STAGE ?POURQUOI CETTE MAISON D’ÉDITION ?

    Mon stage s’est déroulé chez les Éditions Thierry Magnier, une maison d’édition spécialisée dans la jeunesse située sur Paris.

    Je connais cette maison depuis longtemps
    et j’adore l’esprit malicieux des parutions.

    J’ai saisi l’occasion d’en découvrir davantage sur la ligne éditoriale et sur les stratégies de communication.

     

    TROIS MOTS POUR DÉFINIR TON STAGE

    Difficile… Je dirais que mon stage s’est articulé autour de
    la confiance,
    la liberté
    et d’une certaine dose de malice !

     

    COMMENT T’ES TU INTÉGRÉE À L’ÉQUIPE
    ET COMMENT S’EST PASSÉE LA COLLABORATION ?

    Très bien ! Je travaillais notamment avec deux personnes en charge de la communication
    et des relations presse et commerciales et avec l’ensemble de l’équipe éditoriale.

     

    QUELLE A ÉTÉ TA MISSION ?

    En somme, apporter un soutien à la fois au service communication-promotion et au service des relations commerciales, ce qui passait par
    la gestion du site internet, l’intégration de revues de presse, la création de contenus pour les réseaux sociaux, la réalisation de supports de communication print et web (affiches, invitations,
    programmes presse), la mise en page des argumentaires pour les représentants et l’envoi de services
    de presse pour la communication et l’étude des stocks, le suivi des réimpressions et des arrêts
    de commercialisation, les commandes de réassorts pour les relations commerciales.

    COMMENT SE SONT ORGANISÉES TES SEMAINES ? 

    Notamment en fonction de l’actualité littéraire et de la parution des titres de la maison.

    QUEL A ÉTÉ TON PLUS GRAND DÉFI ? 
    ET QUELLE COMPÉTENCE T’A-T-IL PERMIS D’ACQUÉRIR ?

    Lancer la nouvelle collection de la maison, « L’Ardeur » ! 
    J’ai réalisé les supports de communication print et web pour le lancement de cette collection, ce qui m’a permis de comprendre comment communiquer efficacement à chacune de nos cibles.

    UN MOMENT ? QUEL PROJET RETIENS TU ?

    Outre le lancement de « L’Ardeur », un projet à retenir est sans conteste la Réunion des libraires
    qui s’est déroulée en juin et qui visait à présenter les titres de la rentrée littéraire.
    Pour ce projet, j’ai notamment réalisé plusieurs vidéos pour présenter certains des titres et mis en page
    le support de présentation.

    TON STAGE T’A-T-IL CONFORTÉ DANS TON CHOIX PROFESSIONNEL ?SAIS-TU CE QUE TU VEUX ET NE VEUX PAS ?!

    Oui… et non ! Ce stage m’a confortée dans l’idée de travailler dans le monde de livre, en revanche,
    entre l’édito et la communication, mon cœur balance toujours !

     

    CAFÉ OU PHOTOCOPIEUSE ?
    CRAYON OU ORDINATEUR ?
    FACEBOOK OU INSTAGRAM ?

    Plutôt cup of tea et emails

    Ordinateur !

    Facebook 

     
    UN PETIT MOT POUR LES FUTURS ÉTUDIANTS EN DG ?!

    Fais ce qui te plaît vraiment et reste curieux !

     

    AS TU DES PROJETS PROFESSIONNELS ?

    Je vais tenter ma chance dans des maisons d’édition jeunesse !

    ET PERSONNELS ?

    Oui ! Je monte un projet autour des femmes… et des livres bien sûr !

     

    OÙ POUVONS NOUS VOIR TON TRAVAIL ?

    Mes projets sont présentés sur mon site internet : www.webndesign.fr/ex-libris !

     

    Merci Olivia et bienvenue dans le monde professionnel !

  • REVOLUTIONNE TON 8 MARS !

    Le 8 mars est la Journée Internationale pour les Droits des Femmes.

    En 1977 les Nations Unies officialisent la Journée Internationale des Femmes.
    Son origine se trouve dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle,
    pour de meilleures conditions de travail, l’égalité entre les hommes et les femmes et le droit de vote.

    C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan
    sur la situation des femmes… Celle-ci est aujourd’hui plus que d’actualité.
    Nous n’avons jamais été aussi près d’une révolution féministe.

    CONCOURS POCKETS FILMS

    La Ville de Montpellier, engagée en faveur des droits des femmes, organise depuis 4 ans le concours
    « Révolutionne ton 8 mars ! ».

    Pocket Film est un court-métrage, de 3 mn., tourné avec un smartphone ou une tablette, qui met en scène
    des propositions pouvant faire avancer l’égalité des droits entre les femmes et les hommes.

    Par groupes, les étudiants de Mastère Design & Stratégie Digitale, encadrés par Isabelle Molina
    et Catherine Jean, ont proposé leur court-métrage.
    Le vendredi 8 mars 2019, le court- métrage de Jade Alary et d’Olivia Turbeaux a reçu
    le 1er prix de la catégorie Pocket Film 16-25 ans !

    Un prix d’une valeur de 1500€ leur a été remis. De plus les gagnants sont diffusés sur le site
    de la Ville de Montpellier ainsi que dans les cinémas partenaires.

    nos révolutionnaires

    Félicitations encore et encore pour votre travail et votre réussite !
    Quel effet ce 1er prix ?

    Nous ne réalisons pas encore !!! Nous sommes heureuses de voir que des événements tels que celui-ci nourrissent le débat et peuvent faire prendre conscience aux gens des inégalités qui persistent
    entre les femmes et les hommes.

    Nous sommes très fières d’avoir participé à cette cause !

    Quel message voulez vous faire passer aux jeunes femmes ?
    Qu’il faut continuer à se battre pour nos droits et notre liberté ainsi que pour une inégalité totale
    des chances et des opportunités.

    Ce premier pas vous donne-t-il envie de poursuivre votre engagement féministe ?
    Bien sur, mais même sans ce prix nous continuons à nous engager pour cette cause.
    Il ne faudrait pas qu’il n’y est que la journée du 8 mars pour montrer notre engagement,
    c’est une cause qu’il faut défendre chaque jour au quotidien.

    Lire aussi >

    L’interview Insta de Jade et Mademoiselle Coquette

    Le podcast le Chant du Design x Indie Bitches Gang autour du Fanzine féminin de Youngblood.

  • feedback <3 de ville en lumière #2018

    Il était une fois la ville de Montpellier.
    Elle proposa à nos étudiants d’émerveiller des milliers de spectateurs…

    Cette année encore, les Mastères Design et Stratégie Digitale de l’Esma ont dévoilé
    leur talent et leur créativité à la 5e édition des illuminations de cœur de ville en lumières.

    La ville a proposé à nos étudiants un lieu dédié à la création et libre expression : L’Agora.
    Situé au cœur de Montpellier, c’est un bâtiment classé à l’inventaire des monuments historiques
    et aujourd’hui cité internationale de la danse.

     

    Les étudiants nous plongent dans le passé et le présent

    Leur animation narrative est basée sur le voyage historique du bâtiment, de 1357 à aujourd’hui.
    De la création du site le couvent des Ursulines en 1357,
    à la révolution en 1789, où il devient bien national et une prison pour femme.
    1ère Guerre Mondiale, le lieu est à l’abandon puis devient un immeuble militaire.
    Puis en 1991, il est classé à l’Inventaire des monuments historiques.
    En 2010, l’Agora, lieu de fête et de joie, la cité internationale de la danse voit le jour.

    Le soir de la première les émotions sont multiples, les Mastères sont fiers et ont peur…
    Ils ne savent pas à quoi s’attendre… l’aboutissement de trois mois de travail va s’exposer sur trois jours.
    C’est une équipe forte et soudée, par les challenges que représentent cette évènement,
    qui attend la première vague de spectateurs.
    Les applaudissements sont au rendez-vous !!!

     

     

     

    Comme à mon habitude, j’ai recueilli les ressentis et impressions auprès des différentes sections de l’école :
    « Narration visuelle de l’histoire du bâtiment très enlevée, belle réussite, bravo à tous ! »
    « Un travail réellement impressionnant ! »
    « J’ai trouvé très intéressant qu’il y ait du fond derrière cette animation, très réussie ! »
    « Une dynamique visuelle et sonore. J’ai adoré ! »
    « Encore !!! »

    Et ceux des Mastères : 
    « Au centre de la foule, écouter les commentaires du public et ses applaudissements
    a été un des moment le plus fort de cette expérience »
    « Une très bonne expérience, montrer son travail à près de 200.000 visiteurs… c’est fabuleux ! »

     

     

    Découvre ou redécouvre l’animation de la promo 2016 et 2017

  • COMMENT S’EST PASSÉ TON STAGE EN MOTION DESIGN #k18

    J’ai pris des nouvelles de nos étudiants en Bachelor, qui en fin d’année effectuent un stage
    de 6 mois en entreprise (agence, studio, free-lance…) qui est un des éléments pour valider leur année.

    Pour cette saison 2018, j’ai demandé à Jessica (IG) de parler de son expérience !
    Elle revient sur son parcours, son stage et ses influences…

    Peux tu te présenter ?

    Je me présente Jessica, j’ai 22 ans, je fais partie de la promo Motion Design 2018 à l’ESMA  de Toulouse.
    Avant d’intégrer cette année, j’ai commencé par une école préparatoire aux Beaux-Arts à Castres
    où j’ai pu apprendre la peinture, sculpture, dessin, … cette prépa m’a préparée aux concours.
    J’ai été reçue en 1ére année Art aux beaux-arts de Tarbes.
    J’ai pu m’épanouir mais je souhaitais me diriger vers le graphisme.
    J’ai alors changé d’école en intégrant les Beaux-Arts de Pau en DNAP Design Graphique Print et Multimédia.
    Durant ces deux ans j’ai découvert le motion design, j’ai eu envie de me spécialiser dans ce domaine.
    J’ai donc décidé de m’inscrire à l’ESMA qui propose cette formation.


    Dans quelle agence s’est il déroulé ?

    J’ai fait mon stage dans l’agence Each Other production dans la ville de Lyon. Durant une période de 6 mois.
    Une agence audiovisuelle spécialisée dans la vidéo pour entreprises.

    Trois mots pour définir ton stage

    Découverte

    Apprentissage

    Professionnalisme

    Comment t’es tu intégrée à l’équipe
    et comment s’est passée la collaboration ?

    L’équipe de EOprod m’a très bien accueillie dans une ambiance très chaleureuse et à l’écoute.
    Ils ont été présents pour m’apprendre et m’aider.
    Une bonne ambiance règne dans l’agence entre tous, il y a régulièrement des after-work
    et des sorties en dehors du travail, ce qui permet une bonne entente sociale et professionnelle.

    Quels sont les clients de l’agence ?

    L’agence existe depuis bientôt 20 ans elle a donc pu accueillir et fidéliser sa clientèle,
    qui compte aujourd’hui 500 clients qui sont très diversifiés.
    Des marques et entreprises dans divers domaines, comme BMW, c-discount, Leclerc, NGE, …

    Quelle a été ta mission ?

    J’ai effectué différentes missions dans le cadre du motion design comme
    l’ Animation logo, titre
    l ‘Animation 2D / traditionnelle / personnages
    le Montage / sound-design
    les VFX / trucage / post-production

    J’ai aussi eu la possibilité de sortir du cadre
    de mon poste de motion designer

    en me rendant à des rendez-vous clients, repérage de tournage pour un spot publicitaire
    ainsi que d’être assistante réalisateur.

    Comment se sont organisées tes semaines ? 

    Nous n’avions pas de planning  particulier.
    Chaque semaine était différente en fonction des projets et demandes clients.

    Quel projet retiens tu ?

    Une mission pour la marque SIGVARIS qui est le numéro un en pharmaceutique en collants de contention.
    La demande du client était de promouvoir un nouveau produit adapté à la morphologie de tous
    à travers une animation motion. J’ai travaillé en collaboration avec une motion designer de l’agence.
    J’ai apprécié de travailler en équipe, j’ai pu échanger librement sur mes idées !

    Un moment fort ?

    Je dirais mon expérience en tant qu’assistante réalisateur durant un tournage.
    Une demande de ma part qui a été acceptée !
    Je retiens ce moment de découverte sur le déroulement d’un tournage.

    Ton stage t’a-t-il conforté dans ton choix professionnel ?
    Et où te vois-tu à la fin de tes études de bts ?

    Sans hésitation, oui !!!

    Et où te vois tu en cette fin de formation
    après des études aux beaux-arts, en DG et un bachelor ?

    Après ces 5 ans d’études, maintenant je souhaite rejoindre le monde professionnel.

    Un petit mot pour les futurs étudiants en DG ?

    L’année en Motion Design à l’ESMA est une bonne formation.
    J’ai appris et pu approfondir différentes techniques. Et finaliser mon apprentissage par un stage
    qui a été très bénéfique et m’a permis de découvrir ce métier dans le monde du travail.

    café ou photocopieuse ?

    Café

    crayon ou ordinateur ?

    Difficile… mais je dirais ordinateur

    Facebook ou instagram ?

    Sans hésiter Instagram, je pense que ce réseau social va encore évoluer dans le futur
    contrairement à Facebook qui commence à être dépassé…

    As tu des projets professionnels et personnels ?

    J’aimerai pratiquer le Motion Design dans le domaine du cinéma
    et partir à l’étranger, au Canada 🙂

    Peux tu nous faire partager tes liens ?

    J’ai tendance à me perdre sur Instagram plutôt que de suivre des comptes en particulier,
    mais voici les derniers comptes que j’ai bien aimé :

    @design.federation

    @culturepub_officiel

    @motiongraphics_collective

    @vfxnews

    Merci Jessica et bienvenue dans le monde professionnel !
    NB : Je n’ai inséré que deux projets du stage de Jessica, les différents projets sur lesquels elle a collaboré étant en cours.
    Découvre ses projets sur son IG et sur eoprod