• 5 INSTA À SUIVRE… #8

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers. 

    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences, ton travail,
    tes coups de coeur…

    Suite de la rubrique, voici l’article #6, je te propose une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design…

    PRINCEJYESI

    Résilience, grâce et couleurs

    Prince Gyas est un artiste plasticien / photographe Ghanéen de 24 ans.
    Avec son téléphone, outil indispensable et accessible à la nouvelle génération, Price Gyasi détourne
    les conventions artistiques et interroge l’élitisme de l’art : 
    «La norme n’est pas pour tout le monde.
    Je suis différent et je suis têtu. J’aime me mettre au défi de faire la même chose que les photographes traditionnels en utilisant juste mon téléphone »

    Les couleurs sont un élément essentiel du travail de Gyasi.
    Pour l’artiste les teintes vives sont plus qu’esthétiques«la couleur peut servir de thérapie, elle peut traiter
    la dépression et transformer les émotions»
    .
    Dans ses portraits ancrés dans la réalité et la culture de son pays, Prince capture et célèbre la couleur,
    la beauté et l’espoir
    .

    ETTORESTTSASS

    art + design + hommage, par @raquelcayre

    Raquel Cayre a usurpé le nom du fondateur du légendaire groupe de designers Memphis -mouvement
    de design et d’architecture italien créée en 1980 à Milan- pour partager ses inspirations sur Instagram.
    Collectionneuse et fascinée par les années 80, elle poste des clichés d’œuvres anciennes et contemporaines, qui évoquent les formes délurées et hautes en couleurs de Memphis.
    A l’image du groupe, ce compte fait preuve d’une belle énergie et d’une grande liberté !

    PLASTIK

    Art Magazine • Creative Studio • Art Gallery

    Plastik est un magazine visuel, culturel et artistique indépendant dédié aux nouveaux talents créatifs. Réputé pour ses photographies flamboyantes, sa mode et son éditorial révolutionnaire.
    Plastik représente une réalité alternative parfaite mais artificielle, une façon de faire face à
    la « vrai vie » avec panache !
    Un compte empreint d’humour, de surréalisme, d’actualité, de force, de couleurs et de rêves…

    Retrouve le Plastik magazine ici

    CHARLOTTE_SAGOLRI

    Paper Artist, reine des piñatas

    Charlotte Sagory nous propose son univers coloré et délicat tout en papiers, un univers inspirant
    et exaltant. 
    Découper, plier, assembler, ses créations sont pensées dans les moindres détails,
    un travail minutieux et précis.
    Des vitrines de Ladurée, aux œuvres sur commande réalisées pour Nina Ricci ou Veuve-Cliquot,
    des décors de fêtes foraines pour Grazia, de la conception et création de fleurs pour Lov Organic,
    sans oublier ses pinatas… la créativité et le talent de Charlotte collent à tous les univers !

    ALKSKO

    Entre peinture et quotidien

    Alexey Kondakov, -Alksko- transporte des personnages de l’Histoire de l’art dans la vie moderne.
    Ses photomontages, entre documentaire et surréalisme, présentent des sujets de la renaissance
    dans notre monde actuel : dans des voitures, des clubs, ou tout simplement dans des tâches du quotidien.
    Ses collages évoquent la rêverie et une certaine nonchalance dans notre ordinaire parfois morose et terne…
    L’artiste utilise l’art plus ancien pour créer de nouvelles conversations.

  • MES COUPS DE <3 DU MOMENT #7

    Voici la liste de mes coups de coeurs du moment, actualités, influences, tendances, phénomènes, …

    En retour j’attends les tiens !!!

     

    QUEL CRéATIF ÊTES-VOUS ?

    ÊTES-VOUS ARTISTE, RÊVEUR, FAISEUR OU ENCORE VISIONNAIRE ? 
    Pour t’aider à qualifier ta personnalité créative, Adobe a mis en place un petit test en ligne.
    Celui-ci questionne sur la manière dont tu penses, agis ou perçois le monde. Les 15 questions s’accompagnent de deux choix et d’un tableau en motion design illustrant le tien.

    C’est parti ! ici

    Comme John Lennon, I’m a dreamer… but I’m not the only one
    Je suis THE DREAMER / LE RÊVEUR, ou la puissance de l’imagination déchaînée 😉

    A toi de jouer, dis-moi qui tu es !

    Déambuler dans les musées depuis son canapé

    MUSÉES À VISITER EN LIGNE
    Depuis le début du confinement, les plus grands musées internationaux nous proposent une visite à 360°, continue de te cultiver tout en restant à la maison ! On ne va pas s’en priver !
    Le Louvre, le Musée Frida Kahlo à Mexico, le Guggenheim à Bilbao ou New-York, le MET… me voilà ! 
    Sur le site Google Arts & Culture retrouve plus de 500 musées et galeries partout dans le monde.

    CULOTTéES, LA SéRIE

    LA DÉCOUVERTE DE FABULEUSES HÉROÏNES 
    Après avoir dévoré le Tome 1 et 2, la série animée des Culottées est enfin arrivée !
    Trente portraits de femmes qui ont osé faire voler en éclats les préjugés et changé le monde
    à leur manière.

    L’esthétique des vidéos, la dynamique et l’impertinence sont fidèles au style de Pénélope Bagieu.
    Les dessins animés sont produits par Silex Films, une boîte de production à l’équipe exclusivement féminine, et Cécile de France joue toutes les voix.

    Depuis le 7 mars sur france.tv.
    Je suis impatiente de voir les 30 épisodes prévus.

    My Window to the world

    120 DESSINS DE DAVID HOCKNEY RÉALISÉS SUR SON IPHONE ET IPAD
    Peut-on être un peintre internationalement reconnu et créer sur son smartphone ?
    Oui ! Les éditions Tashen regroupent dans un livre d’artiste les 120 dessins de David Hockney réalisés sur son iPhone et son iPad, au cours des saisons à travers la fenêtre de sa maison du Yorkshire.

    Chaque image représente un moment éphémère du quotidien de David Hockney – du lever du soleil coloré
    et du ciel lilas du matin aux impressions nocturnes, aux branches enneigées et à l’arrivée du printemps…
    Des formes simples, des couleurs vives et cette facilité à nous faire ressentir les variations de lumière.
    Une œuvre poétique créée avec les outils numériques
     qui permettent à l’artiste d’explorer les nouvelles technologies, refusant toute définition limitante de l’art.

  • 5 INSTA À SUIVRE… #7

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers. 

    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences, ton travail,
    tes coups de coeur…

    Suite de la rubrique, voici l’article #6, je te propose une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design…

    TEAAALEXIS

    Studio numérique / Intérieur / Extérieur / Postérieur

    Alexis Christodoulou est un artiste 3D autodidacte vivant au Cap, en Afrique du Sud.
    Fasciné depuis toujours par les mondes numériques, les graphiques 3D et les jeux vidéo,
    Alexis était frustré par le manque d’esthétique moderne qui y est représenté.
    Il se lance dans la construction d’une collection d’œuvres centrées sur l’architecture imaginaire.
    Des images entre rêve et réalité, aux nuances pastels, où l’on se projette avec envie.
    Il utilise les logiciels Cinema 4D, Redshift, Photoshop et Lightroom pour créer chaque image.
    Les images qu’il crée sont une extension de ce désir de voir des espaces fantastiques prendre vie qui font écho à une esthétique plus moderne et plus propre; « Je crée ces espaces parce que j’aime l’idée de pouvoir m’y évader un moment. Ce ne sont que des représentations de mes rêves de la journée ».

    ARTETRACKS

    Aux avant-postes de la culture

    Retrouve l’émission Tracks tous les vendredis dans votre 📺 sur @ arte.tv & @artefr.
    Tracks propose des reportages explorant la culture geek, les musiques actuelles, le cinéma
    et les formes artistiques émergentes et underground. 
    Considérée comme un « îlot de résistance cathodique », Tracks est un magazine culturelle de référence, découvreur des talents actuels. 

    QUOTIDIENDELART

    Le Quotidien de l’Art !

    Instagram a changé la manière de consommer et de visionner l’art.
    L’actualité artistique est couverte par le Quotidien numérique pour le plaisir de découvrir et comprendre.
    Un instagram innovant en phase avec le monde contemporain, qui répond avec diversité en mettant
    en avant des artistes d’hier et d’aujourd’hui.

    BIENFAITPARIS

    Éditeur / Décors Singuliers 

    Bien Fait,  c’est le nom d’une petite entreprise de création et de savoir-faire artisanal français
    qui a le goût du travail très très bien fait.
    Elle vient bousculer le monde du papier peint avec un subtil mélange de géométrie, illustration, photographie, dessins d’auteurs, de décors mystérieux… un univers onirique et poétique.

    Bien Fait se nourrit d’influences scandinaves ou japonaises et trouve son inspiration dans le voyages
    et les rencontres, et mélange les cultures ethniques ou folks au design graphique.

    PACKAGINGOFTHEWORLD

    Inspiration 

    Site de référence pour des packagings créatifs et originaux.
    Packaging of the World est une archive d’inspiration de design d’emballage présentant le travail
    le plus intéressant et le plus créatif envoyé par des agences, designers ou des étudiants.

  • Création : APPLI BRAINSTORMING

    J’ai rencontré Guillaume lors de son oral de fin d’année de Manaa en 2018,
    j’ai été intriguée par sa personnalité et son rapport à la créativité.
    Il présentait un profil multidisciplinaire, des qualités dans chaque matières, une certaine curiosité
    et un discours fluide, simple et modeste. Une pépite d’étudiant !
    Passionné par le design intérieur et l’architecture, il s’est dirigé avec succès en Bachelor Design d’Espace

    En dehors de son cursus à l’Esma, Guillaume en permanente ébullition, développe différents projets.
    L’un d’eux a particulièrement piqué mon intérêt, son application BRAINSTORMING, pensée et conçue
    à l’attention des créatifs, elle te propose de trouver de nouvelles idées rapidement

    Cette application te propose de simplifier
    et enrichir tes brainstormings.


    BRAINSTORMING t’accompagne dans ton développement créatif en te permettant d’interagir
    avec un nuage lexical généré à partir du thème de ta recherche. Et bien d’autres fonctions encore…
    Pratique et indispensable !

     

    PEUX TU TE PRÉSENTER ?

    Bonjour Virginie, je suis en dernière année de Bachelor Design d’Espace à Montpellier.
    J’ai intégré cette formation après une année de Manaa Courbet.
    J’ai aussi une passion pour le développement que je nourris en parallèle de ma scolarité depuis 5 ans.
    Enfin, comme bien des étudiants à l’ESMA, j’ai beaucoup de curiosité pour les différentes techniques
    qui peuvent exister dans le domaine de l’audiovisuel comme le motion design, la photographie
    ou encore le montage.

     

    TU ES AUTODIDACTE EN INFORMATIQUE,
    D’Où TE VIENS CETTE PASSION ?

    Au collège, un ami très calé en informatique m’a montré un forum appelé le Site du Zéro,
    où l’on pouvait aussi trouver des tutoriels gratuits pour beaucoup de langages de programmation.
    Je me suis émerveillé devant ma première page HTML toute nulle, et depuis j’ai continué à apprendre
    sans m’en lasser !

    En 2013, j’ai participé au Apple WWDC Scholarship qui m’a permis d’aller une semaine en Californie suivre cette conférence; à ce moment là c’était la sortie d’iOS 7. Bien que j’ai du essuyer quelques regards noirs
    vers mon ordi offert par la Région à l’époque, c’était vraiment une expérience mémorable qui m’a encouragé à persévérer.

     

    TU AS CRéé UNE APPLICATION : BRAINSTORMING.
    TROIS MOTS POUR LA DéFINIR.

    Outre son nom, je dirais : lexique, références et expérience.

    Comment t’es venue l’idée de cette appli. ?

    Depuis la Manaa, la plupart des projets qu’on a pu mener commençaient par une analyse de la demande, souvent suivie d’une réflexion sémiologique demandant beaucoup de recherche lexicale.
    Avoir un outil pouvant faciliter cette démarche représentait un vrai gain de temps dans la mise en place
    de propositions.

    J’ai eu envie de penser à une façon agréable
    et logique de formuler un tel outil.

     

    Peux-tu nous décrire ses fonctionnalités ?

    En saisissant la thématique du sujet (le livre, l’ouverture, ou autre…), l’application propose un ensemble
    de mots qui lui sont liés
    .
    Des synonymes, des sens alternatifs, des antonymes peuvent alors être trouvés.
    Il est aussi possible d’ajouter des références artistiques et visuelles, cinématographiques, des images du web ainsi que des images personnelles. Il est possible à tout moment de voir le brainstorming global,
    pour choisir les “pistes” ainsi choisies et les explorer à leur tour.
    Enfin, le brainstorming peut être partagé via un lien très court pour être conservé, partagé ou ré-exploité.

    Quel a été ton plus grand défi pour ce projet ?

    La difficulté sur un produit publié comme celui-ci c’est de le maintenir opérationnel sur le long terme,
    tout en le faisant évoluer.
    Parfois, des gens venaient me voir en me disant “mon appli ne fonctionne pas”, il faut alors comprendre pourquoi et régler le problème le plus vite possible.
    C’est un peu comme un commerçant qui surveillerait l’état de sa devanture, c’est vraiment une veille continue.

     

    Tu as les statistiques à propos de tes utilisateurs,
    qui sont-ils ?

    Depuis son lancement en octobre 2018, elle a été téléchargée près de 2 000 fois.
    Elle recense des utilisateurs des États Unis (40%), la France (35%), le Canada, le Royaume Uni et l’Allemagne. En moyenne, elle apparaît une vingtaine de fois par jour dans l’App Store.
    Au final, beaucoup de personnes cherchent un outil pour leurs brainstormings et dans des secteurs
    très variés !

     

    A terme, quelles sont tes espérances pour cette appli. ?

    Idéalement, j’aimerais l’améliorer suffisamment pour lui donner la crédibilité de devenir un réflexe
    pour les créatifs qui abordent une démarche créative
    .

    J’essaie de réfléchir à des façons de la rendre
    aussi intuitive et proactive que possible.

     

    Et dis-moi, as tu créé d’autres appli. ?!

    Il se trouve que oui : à l’heure actuelle j’ai deux autres applications sur l’App Store.
    Une application de suivi nutritionnel que j’ai eu la chance de pouvoir appeler Chef, et un petit jeu d’arcade dans le style 8-bit avec une bande originale réalisée par un ami de l’ACFA Sound Design de Montpellier
    (ØZĖF sur Soundcloud) que j’ai appelé Shuttle Rush.

     

    Tu me sembles très actif et productif,
    quels sont tes autres centres d’intérêts ?

    En ce moment je suis obsédé par l’art génératif, une discipline qui conjugue design d’espace, production audiovisuelle et programmation.
    L’idée de pouvoir interagir avec une oeuvre à grande échelle qui évolue avec le temps, les spectateurs,
    le son ou la donnée me paraît fascinante.
    Ce concept d’installation, auquel notre formation nous a initié à plusieurs reprises, m’attire de plus en plus !

     

    Merci Guillaume ^^
    Et toi télécharge BRAINSTORMING !

  • 5 INSTA À SUIVRE… #6

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers.
    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences, ton travail,
    tes coups de coeur…

    Suite de la rubrique, voici l’article #6, je te propose une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design…

    JUSTKIDSOFFICIAL

    Maison créative mondiale

    Justkids conçoit, organise et produit des projets artistiques complets à l’échelle internationale
    avec des artistes attrayants. Fondée en 2014, par Charlotte Dutoit, Justkids est une entreprise dirigée
    à 100% par des femmes qui soutiennent une équipe diversifiée de talents inspirés, établis et à venir.

    Justkids travaille en étroite collaboration avec les villes, les architectes, les développeurs et les organisations communautaires. Elle propulse la création de lieux en offrant des expériences artistiques qui créent
    un sentiment unique de communauté et développent positivement l’écosystème culturel local.

    ASEYN

    Comics | illustration | maps – analog photography (mostly)

    Léopold Aseyn est illustrateur et enseignant à l’Esma.
    Son IG propose ses illustrations professionnelles -presse, édition-, ses croquis et dessins.
    Des illustrations graphiques, qui fourmillent de détails, à la palette douce et rêveuse.  

    MATALICRASSET

    Love life and color

    Matali Crasset est une designer française.
    Elle questionne et propose sa propre vision du design : humaine, sensible, artistique, sociale et écologique.
    Elle collabore avec des univers éclectiques, de l’artisanat à la musique électronique, de l’industrie textile
    au commerce équitable.

    Matali Crasset partage avec nous sur son IG ses projets et ses rencontres… ses réalisations qui l’amène
    sur des terrains qu’elle ne soupçonnait pas, de la scénographie au mobilier, du graphisme à l’architecture intérieure.

    YOUARETYPOGRAPHY

    Inspiration – design graphique – lettrage

    La typographie est l’un des aspects les plus importants de la conception graphique. Elle doit fonctionner harmonieusement avec d’autres éléments visuels.
    You are typographie recueille des typos tout autour de nous, qui nous inspirent à chaque post !

    THE.PINKLEMONADE

    Art & Style de vie

    Une expérience visuelle autour des jolies choses.
    Des créations originales contemporaines et colorées; graphiques et photographiques;  poétiques et surréalisteschasseur de rêves et âmes romantiques
    Toi aussi soumet ton projet et tu seras publié ! 

  • 5 INSTA À SUIVRE… #5

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers.
    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences, ton travail,
    tes coups de coeur…

    Suite de la rubrique, voici l’article #5, je te propose une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design…

    m_magazine

    M Le magazine du Monde
    Le goût de M présente des objets, lieux et inspirations culturelles diverses : littérature, musique, mode, photographie, architecture, cinéma…
    Le M nous informe et décrypte notre époque : entretien, enquête…

    Nouveau le M lance son podcast, avec Le Goût de M.
    Pour la première, Marina Foïs parle de son histoire autour du goût et ses dégoûts, à Géraldine Sarratia.
    Elle évoque ce qui touche au mélange (des origines, des cultures, des essences, des milieux).

    architecturever et greenarchitecturever

    Soyez le changement pour apporter le changement autour de vous.
    Ou comment être des créatifs éco-responsable ?! et prendre nos responsabilités pour notre futur…

    Achitecture Ever te propose des posts de merveilles architecturales à travers le monde ainsi que des inspirations d’aménagements intérieurs et de design.

    violaineetjeremy

    Fondé par Jérémy Schneider et Violaine Orsoni, V & J est un studio de création multidisciplinaire
    axé sur le graphisme, la typographie, l’illustration.
    Un studio conçu autour des arts et métiers du graphisme pour transmettre de beaux messages.
    V & J croient en la beauté, le raffinement, la délicatesse et l’intemporalité.

    V & J conçoivent leurs polices pour les projets de graphisme sur lesquels ils travaillent,
    et ont créé leur fonderie.
    Des Fonts* sensibles, fortes et particulières. 

    *une police de caractère

    lefrenchdesign

    Plateforme de rencontres, de Tendances et d’exposition du French Design.
    Le French Design donne une visibilité sur notre héritage culturel et l’art de vivre à la française 
    à travers ses créateurs, ses savoir-faire artisanaux et industriels et ses écoles.
    Le French Design nous inspire et s’ouvre au monde !
    LFD s’adresse aux générations toujours plus connectées, nomades et en quête de sens et d’émotion,
    mais qui devront aussi être plus éco-conscientes.

    taschen

    Éditeur d’Art, d’Anthropologie.
    L’IG TASCHEN met en relation ses posts et ses livres –Art, Art de vivre, Architecture, Graphisme, Photographie, Mode, Cinéma… Des Livres d’art, qui explorent les sujets de prédilection
    et de préoccupation de l’art contemporain.

  • MES COUPS DE <3 DU MOMENT #6

    Voici la liste de mes coups de coeurs du moment, actualités, influences, tendances, phénomènes, …

    En retour j’attends les tiens !!!

     

    LES RENCONTRES D’ARLES

    Encore un été où je passe une belle journée en Arles pour Les rencontres photographiques.
    Pour cette 50ème édition, la sélection était comme d’habitude étonnante.
    En voici un petit aperçu !

    LA MOVIDA, chronique d’une agitation, 1978-1988

    « C’est difficile de parler de La Movida et de l’expliquer à ceux qui ne vivaient pas à cette époque.
    Nous n’étions pas une génération, nous étions un mouvement artistique … » Pedro Almodovar

    Le secret de la Movida : une époque, des gens, des rencontres.
    Le phénomène de contre-culture est apparu à Madrid dans la période post-franquiste, après plusieurs décennies de dictature des artistes flamboyants présentent l’être comme une forme de résistance politique.
    Cette vague d’expression singulière englobait la musique, l’art, la vie nocturne, les publications
    et le cinéma underground.

     

    Alberto García-AlixPablo Pérez-Mínguez et Miguel Trillo

     

    Ouka Leele

     

    PIXY LIAO, une relation expérimentale

     

    « L’objectif de cette expérience est de faire éclater le modèle inhérent aux relations hétérosexuelles
    pour laisser la place à de nouvelles formes d’équilibre. »

    La photographe Chinoise Pixy Liao se sert de sa relation avec son petit-ami, Moro, afin d’explorer
    et mettre en scène les conventions sociales liées aux genres et aux rôles qu’on leur attribue.
    Dans ses photographies, Liao se pose en dominante, son petit ami adopte une position de soumission.
    Ces mises en scène posent la question du rôle attribué à un genre.

    Une relation expérimentale en trois mots : 
    Amour, expérience et équilibre.

    KARTELL

    NEW Componibili

    En 2017, Kartell a célébré le 50e anniversaire de Componibili, l’un des objets les plus emblématiques
    de la marque depuis 1967.
    Ces éléments modulables ont été conçus pour répondre à différentes utilisations et pour trouver place
    dans toutes les pièces de la maison. A la base du système, la superposition de différents éléments qui s’emboîtent et composent des meubles de rangements pratiques et design. Les Componibili ont reçu de multiples récompenses pour la valeur et l’innovation du projet, ils sont exposés au Musée d’art moderne de New York et au Centre Pompidou à Paris.

    « Kartell loves the planet » est nouvel adage de la marque.
    Kartell inscrit celle-ci dans une recherche d’innovation toujours plus verte et éco-responsable avec le ComponibiliBio et 
    continue à lui faire traverser les époques.
    La marque abandonne le plastique ABS, pour un bioplastique fabriquée à partir de déchets agricoles. 

     

     

    SOFFA SANS 

    IKEA crée la plus confortable des polices

    Ikea lance sa typographie créée à partir d’un modèle de canapé. 
    Sofa Sans est inspirée de différentes combinaisons possibles du sofa Vallentuna !

    La marque suédoise a eu cette idée suite à la mise en ligne de son site Design your own sofa. Cet outil permet aux clients de concevoir  et personnaliser son aménagement à partir des modèles Ikea. 
    Les utilisateurs ont rapidement utilisé l’outil avec une grande liberté de création, détourné celui-ci son utilisation première 
    et posté leurs créations sur les réseaux sociaux !  
    S’inspirant du potentiel créatif de ses clients, Ikea et l’agence Proximity London ont crée la police Soffa Sans, la police la plus confortable au monde.

    Sa forme modulaire et son espacement décontracté des lettres en font une  police ludique.
    En libre téléchargement ici

    PETER LINDBERGH

    Photographe de mode

    Peter Lindbergh s’est éteint ce 03/09/2019… Il était l’un des plus grands photographes de mode contemporains. Maître du noir et blanc, il sublimait le naturel des femmes. Avec lui, le simple était chic et glamour.

    « Je pense qu’au lieu d’idées sophistiquées, il est plus important d’essayer de créer un condensé 
    de ce qu’est une femme à ce moment précis : libre, engagée dans la vie, indépendante. »

    Il collaborait avec de nombreux magazines comme Vogue, signant des clichés qui ont marqué l’histoire
    de la photographie des 40 dernières années.

  • FOCUS INSTA #PSENA

    Ancien étudiant de l’Esma Toulouse,
    Damien aka Psena nous parle de son parcours, ses projets autour de son amour pour les lettres. 
    Une rencontre, entre le sens d’un mot, son dessin, son caractère; qui rend les créations de Psena
    justes et urbaines.

    Passionnée de design graphique PSENA nous offre ses typos sur mesure sur son compte Instagram.
    Je te laisse le découvrir !

     

    BONJOUR PSENA, PEUX-TU TE PRÉSENTER À NOS LECTEURS
    ET RETRACER TON PARCOURS ?

    Bonjour, Damien aka Psena, 29 ans, toulousain.
    J’ai commencé à peindre grâce à mes potes Antoine et Gauthier, il y a maintenant plus de 10 ans.
    J’ai toujours gribouillé sur mes feuilles de cours, mais rien de sérieux ou potable…
    C’est vraiment le graffiti qui, au fil des années m’a amené à gratter la feuille sérieusement
    afin de tenter de développer une approche singulière.

    Après avoir fait un DUT qui n’avait rien à voir, je me suis laissé une année pour voyager avec mon frère,
    ce qui m’a permis de me recentrer sur ce que je voulais.
    Pour l’anecdote, j’ai postulé pour rentrer en Manaa à l’ESMA Toulouse, depuis un hamac au Cambodge
    devant le Mékong !

    Passionné par le dessin de la lettre, j’ai fait cette manaa avec l’objectif d’effectuer le BTS Design Graphique. 
    Après ce BTS j’ai enchainé sur une Licence pro Graphisme et conception éditoriale à Chaumont
    (le digital ne m’a jamais vraiment attiré, le papier c’est comme la lettre, son aspect en dit déjà beaucoup).
    À la fin de mon stage de licence à Paris, j’ai commencé à travailler en Freelance, d’abord sur Paris
    puis de retour à Toulouse, pendant 2 ans environ.
    En décembre dernier j’ai intégré l’agence de communication culinaire Spatule Prod’,
    dans laquelle j’évolue depuis en CDI.

     

    QUEL EST LA SIGNIFICATION DE TON BLAZE ?!

    C’est le verlan de mon blaze avec lequel j’ai commencé à peindre « Naps » ( les siestes en anglais),
    c’était une période ou j’adorais me taper des grandes siestes, c’est toujours le cas
    mais je suis plus sur une base de micro-sieste après le repas.

     

    COMMENT A ÉVOLUÉ TON GRAPHISME DE LA RUE À L’ÉCOLE 
    ET AUJOURD’HUI DANS LE MONDE PRO ?

    Mon approche du dessin de la lettre a commencé à évoluer dès la manaa, en commençant à aller vers
    le lettering. Mais c’est vraiment en BTS Design graphic, que j’ai évolué, apprenant un peu plus en profondeur
    les bases typographiques que ce soit d’un point de vue historique ou pratique.

    Mais avec du recul c’est en partie grâce à Romy, ma prof d’expressions plastiques à l’époque.
    On devait tout au long de l’année travailler notre univers perso pour créer à la fin de l’année un livre d’artiste.
    Elle m’a pas mal « clashé » sur le fait que la plupart de mes dessins étaient du graffiti même si je tentais
    de m’en éloigner constamment. Ça m’a poussé à développer la lettre avec une autre approche,
    à tester de nouveaux médiums sur de nouveaux supports…

     

     

    Aujourd’hui dans le monde pro, on me fait de plus en plus confiance sur mon délire, par conséquent

    j’arrive de plus en plus à travailler sur des projets
    qui me ressemblent

    et où je peux me faire plaisir que ce soit à mon compte, pour des décos murales ou même au sein de l’agence où j’évolue.

     

     

     

    PEUX TU NOUS DÉCRIRE TON UNIVERS TYPO – GRAPHIQUE ? 
    COMMENT TU AS TROUVÉ TON STYLE ?

    QUELLES SONT TES RÉFÉRENCES ?

    Vous l’avez constaté, c’est le dessin de lettres qui me passionne, c’est donc une base de travail
    dans toutes mes productions.
    Ce n’est jamais évident de définir son univers, j’essaie tout le temps d’évoluer, de tester de nouvelles choses.
    Mais comme dit auparavant, mon approche de designer graphique se ressent très fortement dans
    ma manière de structurer mes compositions typographiques. Je n’aime pas les fioritures, les imperfections.

    Je sais pas si j’ai un style très défini. J’aime évoluer, essayer, expérimenter. Peut être que dans un an
    mon travail n’aura rien à voir. Il évolue depuis des années grâce à des rencontres, des découvertes d’outils, des contraintes liées à des projets…

    Je vous donne pas mal de références actuelles plus bas mais d’un point de vue classique,
    elles passent par des graphistes comme Neville Brody, Herb Lubalin, Théo Van Doesburg,
    forcément le mouvement du Bauhaus.
    Mais les références sont partout que ce soit dans un tag avec un flow de malade, les devantures
    de peintres en lettre, l’architecture ou encore le mobilier.

    La ville qui nous entoure est une source de références inépuisables et en constante évolution.

     

     

    QUEL IMPACT A POUR TOI LA TYPOGRAPHIE ?

    L’esthétique d’une lettre a une puissance tellement incroyable sur le ressenti de ce qu’on lit.
    Comme on dit, on peut écrire 300 fois le même mot avec une esthétique différente à chaque fois,
    il véhiculera 300 émotions différentes.
    C’est passionnant de voir comment elle a évolué avec son temps et ses courants artistiques,
    depuis les premiers idéogrammes jusqu’à aujourd’hui.
    C’est fou de voir tout ce qu’on peut faire, imaginer, à travers ces 26 signes qui composent notre alphabet
    et qui sont l’essence de la transmission, par conséquent de notre évolution.

    QUE T’APPORTENT LES RÉSEAUX SOCIAUX COMME INSTAGRAM
    ET COMMENT L’UTILISES-TU ?

    J’essaie de ne pas me prendre trop la tête avec insta à me dire qu’il faut poster comme ci ou comme ça,
    ou à tel heure, tous les jours… J’ai quand même voulu donner une cohérence visuelle à mon feed,
    l’arrivée du carrousel a permis de faire une photo de couverture chartée et rentrer en profondeur dans chaque projet, production en faisant défiler par la suite.
    C’est uniquement d’un point de vue artistique et pro que je l’utilise (il y a quand même des moments d’égarements avec des stories hors sujet à des heures improbables, tmtc).

    C’est le support qui m’apporte une bonne visibilité, quelques projets indirectement et une grande dose
    de motivation en ayant accès rapidement à une masse d’artistes fous qui vont toujours plus loin.

    Il permet aussi aux personnes qui m’entourent de près ou de loin de savoir ce que je fais plus concrètement. Dire aujourd’hui, je suis graphiste, peintre, graffeur, passionné par le dessin de la lettre, veut tout et rien dire. La plupart des gens ont Instagram, c’est la première chose qu’on te demande quand tu dis que tu dessines
    ou que tu peins.
    C’est une sorte de portfolio facile d’accès que les gens peuvent suivre facilement, contrairement à Behance, Dribble ou un site perso. Ce qui amène forcément à un moment donné à des projets grâce au bouche à oreille. 

    On va pas se le cacher, c’est aussi de la branlette qui fait du bien à l’égo et qui donne de la force.

     

     

    PEUX-TU NOUS FAIRE PARTAGER TES LIENS IG ?!

    www.instagram.com/etienne_renard/ 

    www.instagram.com/rylsee/

    www.instagram.com/club_lettreurs/

    www.instagram.com/saidkinos/

    www.instagram.com/tyrsamisu/

    www.instagram.com/franckpellegrino/

    www.instagram.com/outline_studio/

    www.instagram.com/wwwesh.studio/

    www.instagram.com/owengildersleeve/

    www.instagram.com/atelier_bingo/

    www.instagram.com/tristan_kerr/

    www.instagram.com/benjohnstondesign/

    www.instagram.com/insta_grems/

    www.instagram.com/angeltoren/

    www.instagram.com/pepitecollectif/

    www.instagram.com/rougevertblanc/

    www.instagram.com/jer_hellocollective/

    www.instagram.com/felipepantone/

    www.instagram.com/pheno_feno/

    www.instagram.com/_fortrose_/

    www.instagram.com/guidodeboer/

    www.instagram.com/_nelio/

    www.instagram.com/tomas_lacque/?hl=zh-cn

     

    TA DERNIÈRE EXPO DÉBUT JUIN AU MARCHÉ NOIR PRÉSENTAIT 
    DES TABLEAUX TYPO EN VOLUME ENTRE GRAFFITI ET ABSTRACTION.
    PEUX TU NOUS PARLER DE CETTE DÉMARCHE
    ET DE TON APPROCHE DU LASER ?

    Dans cette expo, j’ai voulu aborder les formats à travers des compositions fortes et très structurées. Comme tu l’as dis, c’est un mix entre les différents styles et approches des lettres que j’affectionne,
    d’où son nom « Hybride ».
    On peut l’imaginer comme une entité qui a un trouble de personnalité multiple.
    Je me suis imposé de travailler la couleur pour une fois. Je suis depuis un moment dans la facilité N&B + doré ou une couleur, c’était un petit défi pour moi de rechercher un nuancier avec lequel travailler qui sortait
    de ce que j’ai pu faire jusqu’à présent.

    Le laser est un outil simple et efficace pour avoir un rendu très propre comme je l’aime
    et me permet de donner du relief à mes créations.
    Il permet vraiment de tester différentes choses rapidement et sur différents matériaux.
    Pour l’occasion, j’ai fait des portes-clés en plexi que je donnais au vernissage, j’ai fait une lampe typographique pendant ma licence, testé des patchs en cuir gravés au laser pour coudre sur du textile. 

     

     

     

    QUELS SONT TES ANNONCEURS ?
    PEUX TU NOUS DÉCRIRE TES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE TRAVAIL ?
    QUE CE SOIT POUR UN MUR, UN LOGO OU UN SKATE. 

    Mes annonceurs sont assez variés, ça peut être une salle de crossfit comme une agence immobilière,
    un mur pour un évènement, une déco dans une Start-up, la communication d’une pièce de danse contemporaine, l’identité visuelle d’un coiffeur-barbier.
    Je n’ai pas de secteur dans lequel j’évolue particulièrement.

    Quelque soit la finalité, le projet commencera toujours sur une feuille que ce soit des idées gribouillées
    à l’arrache ou des sketch plus poussés.
    Pour un projet de logo il y aura forcément une partie recherche de référence, moodboard…
    Pour les projets muraux, je le fais si le projet est en accord avec mon univers et si ce n’est pas le cas
    je rentre en discussion avec le commanditaire pour l’orienter vers quelque chose qui me plait.
    Si ça ne match pas, je préfère ne pas faire quelque chose qui ne me plait pas.
    Pour la salle de crossfit par exemple, à l’origine le client me demandait de recopier un mur bien beauf
    d’une salle partenaire, la pire des situations ! 

    QUE PEUX-TU NOUS PARLER DE TES PROJETS ACTUELS ET À VENIR ?

    J’ai vraiment eu de bons retours sur l’expo au Marché Noir, j’ai eu quelques commandes depuis
    et ça m’a motivé à en préparer une autre pour cette fin d’année.
    Je vais me concentrer sur de plus grands formats et apporter un peu de matière, texture, issues des outils que j’utilise comme les brush pen ou le spray ; rapporter un peu vie avec une place à la spontanéité
    qui me manque dans ces dernières prods
    .
    Avec l’acolyte Béni et mon frère Paked, on pense à développer un petit festival d’art urbain sans prétention dans les Landes. À l’instar du zine Lezineki que j’avais fait avec le frérot, l’objectif serait juste de se faire plaisir en regroupant des artistes qui nous font kiffer.

    On pense toujours à faire du textile, comme beaucoup, d’où les tests de gravure sur cuir. 

    Je vais quand même sûrement faire une petite série de tees pour délirer avec des tampons en linogravure.


    En parallèle, je vais sûrement collaborer avec le poto Huit Mains, sérigraphe et créateur de skate maison,
    pour développer une petite marque. Il presse ses propres boards dans son atelier.
    L’objectif dans un premier temps serait de créer l’identité de celle-ci et de faire une première collab sur board.

    Affaires à suivre…

    Damien PAQUIOT
    Design graphique – Lettering
    www.instagram.com/pseeena/
    www.behance.net/DamienPaquiot

     

    Merci Psena pour cette itw passionnée, avec du caractère, du corps & une certaine casse !

  • mes coups de <3 du moment #5

    Voici la liste de mes coups de coeurs du moment, actualités, influences, tendances, phénomènes, …
    En retour j’attends les tiens !!!

     

    24 CHARTES GRAPHIQUES POUR 24 CRÉATIFS

    STARTER – Le livre d’art qui follow la jeunesse créative

    Tu connais (ou non !) mon amour pour le print, la création et les personnalités créativement aventureuses.
    Voici un projet que je souhaite valoriser pour ces raisons ainsi que pour la mise en page particulièrement audacieuse et dynamique.
    STARTER porte un message optimiste à destination des jeunes d’aujourd’hui et de demain.

    L’impulsion de croire en sa capacité à se singulariser

    Passionnée et déterminée Lì-Lù June, du haut de ses 17 ans, porte un projet audacieuxSTARTER, 
    un livre qui valorise la jeune scène artistique française, fertile, engagée, créative, et éveillée.

    Aux côtés de la designer graphique Lana Lofé, les deux créatives conçoivent un livre d’art
    qui valorise la création de la nouvelle génération.
    Pour chacun des 24 plasticiens, danseurs, comédiens ou réalisateurs, 
    Lì-Lù va à leur rencontre et travaille des portraits intimes.
    Lana Lofé pense une charte graphique bien à eux.
    Le projet à naître est à soutenir sur la plateforme participative Kiss Kiss Bank Bank

    DESIGN PARADE

    Une pièce dans une maison au bord de la Méditerranée

    Design Parade a pour ambition de partager la création contemporaine dans le domaine du design
    avec le public et les professionnels.
    La Design Parade de Toulon met chaque année 10 nouveaux profils à l’honneur,
    leur offrant une vitrine et un accompagnement uniques.
    Le festival se veut aussi un moment de partage, de rencontre et de découverte.

    L’idée ? Soutenir les talents créatifs émergents du monde du design et de l’architecture d’intérieur.

    C’est le projet Zou maé ! des lauréats Céline Tibault et Géraud Pellottiero qui a remporté le premier prix,
    avec un claustra et une baignoire moulée… en savons. Une incroyable salle de bains !
    Ils ont imaginé cette pièce avec une savonnerie locale. A la fin de l’exposition, l’installation repartira à l’usine pour vivre une nouvelle vie et ne provoquera aucun déchet. 

    Retrouve l’ensemble des projets sur villanoailles-hyeres.com

    • NURIA MORA
      NURIA MORA
    • DR PONCE
      DR PONCE
    • BAUDELOCQUE
      BAUDELOCQUE
    • RAMO
      RAMO
    • RATUR & SKARO
      RATUR & SKARO
    • GODDOG
      GODDOG
    • SETH
      SETH
    • BAULT & MAYE
      BAULT & MAYE
    • MADEMOISELLE MAURICE
      MADEMOISELLE MAURICE
    • SUNRA
      SUNRA
    K-LIVE

    Sea, Art & Sound…

    Depuis 11 ans le festival a permis de développer un patrimoine urbain prestigieux.
    Parmi les pionniers à valoriser des œuvres jugées vandales, le K-Live est un acteur majeur du mouvement street art en France.

    Je ne me lasse pas de faire découvrir le K-live chaque année à différents amis. 
    Parcourir la ville de Sète et découvrir au coin d’un restaurant, à l’angle d’une rue, sur le sol ou en hauteur,
    les oeuvres murales des artistes.
    Sans oublier les pauses en terrasse à regarder s’animer le port de pêche.
    Une belle journée au cœur du MaCO (Musée à Ciel Ouvert).

    Chaque année, durant une semaine, les passants peuvent ainsi côtoyer des artistes qui travaillent
    à la bombe, au rouleau, au pochoir, parfois à la spatule ou à la craie.
    Des graffeurs-es, peintres, colleuses ou sculpteurs dont les interventions démontrent
    une variété vertigineuse d’influences.
    Des oeuvres à voir toute l’année.
    Pense à te munir du plan à l’office du tourisme !

     

     

     

    -M- Grand petit con

    Quand je vois dans tes yeux d’enfant

    Michel Gondry réalise le clip génial de « Grand petit con » pour -M-
    Une animation enfantine et fantasque fait de feuilles de couleurs, ciseaux et colle en bâton…
    Un univers visuel qui peut paraitre désuet mais complètement actuel avec un retour vers le passé
    avec les technologies d’aujourd’hui !
    Captés avec un smartphone posé au-dessus d’un plan de travail, le réalisateur déplace les petits bouts
    de papier étape par étape…
    Un travail laborieux mais une véritable madeleine de proust pour ma génération ! 
    Et pour toi peut-être, une envie de retour au traditionnel, une envie d’émotion ^^

  • WS Graff : fresque commune


    Avec les étudiants de Bachelor Design Graphique nous sommes partis à la découverte du graffiti,
    nous avons retrouvé Salamech sur le chantier du futur Campus Créatif de Montpellier.

    Nous l’avions rencontré l’an dernier avec les DG1 lors de l’exposition « Studiophrénie ».
    Salamech avait été notre guide, avec la bienveillance qui le caractérise !
    Lire aussi > STUDIOPHRÉNIE, RENCONTRE AVEC SALAMECH

    WORKSHOP GRAFFITI AVEC SALAMECH

    Nous arrivons sur les lieux, 20 étudiants dont 90% de novice dans la pratique du graffiti !
    La curiosité les a poussé à participer à cet atelier afin de collaborer avec l’artiste,
    découvrir son travail et le street art.
    Une certaine appréhension est présente : nous sommes totalement inexpérimentés,
    il est 14h le chantier est actif et le vent souffle à 70km/h.
    Le soulagement est rapidement apaisé lorsque Salamech nous explique le déroulement de l’atelier,
    il a pris en considération tous ces éléments, nous serons tous sur un même pied d’égalité.
    Nous allons tous participer, y compris moi !

    EN BOMBE !

    Nous sommes tous au même niveau de compétences, quelques soient nos connaissances
    dans le domaine !
    Salamech nous fait découvrir une technique que lui-même ne maîtrise pas, de sorte que tout le monde
    y trouve son compte. Nous utiliserons la bombe de manière différente, sans caps’;
    percer la bombe de peinture avec une pointe et après l’explosion laisser notre inspiration nous guider !
    Nous avons besoin de notre intuition, notre réactivité et notre gestuelle car la bombe va se vider rapidement, une projection qui va durer quelques secondes…
    Nous expérimentons cette technique les uns avec les autres au gré des couleurs.
    Le mélange de nos différents gestes, mouvements et couleurs donne un résultat assez homogène
    tout en ayant la touche de chacun.
    Un travail d’équipe, de partage, de découverte, explosif et coloré !

    Le résultat final va dans le sens de expressionnisme abstrait, de la liberté créatrice.
    Les éclaboussures et les mouvements aléatoires créent un ensemble de nuances intéressantes,
    une certaine intensité.

    Pour finir l’atelier Salamech’ nous invite à prendre en photo des éléments choisis de notre fresque.
    Le résultat est bluffant, les gros plans laissent apparaitre la vraie beauté de l’oeuvre.
    Difficile d’emporter un bout de ces 10 mètres à la maison… nous garderons en souvenir un bon moment,
    un retour à l’enfance énergique et spontané !!!

    « L’expression désinvolte d’une poésie collective »
    Jacques Villeglé

    « Cet atelier intuitif et spontané m’a permis de découvrir une nouvelle manière de graffer. »

    « Salamech’ est très ouvert et prend le temps de répondre à nos interrogations,
    ce qui a facilité le bon déroulement du workshop. Une super rencontre il est très sympa ! »

    « J’ai apprécié cette expérience qui m’a vraiment donné l’occasion de réaliser quelque chose de graphique,
    sans penser au résultat final. »

    « L’approche aléatoire que l’on a eu, changeait du côté machinal remplissage/contour que l’on retrouve dans le graffiti conventionnel. »

    Cette technique permet un lâcher prise artistique.

    « Ça faisait longtemps que je voulais tester le graff, Salamech’ nous a proposé une super initiation ! »

    Je me suis éclatée, c’était un très bon moment de partage !

    « C’était génial, ça m’a donné envie de recommencer !
    J’ai d’ailleurs acheté des bombes pour commencer avec la porte de ma chambre ! »

    Merci à Salamech pour cette découverte du graff et ses conseils.
    Comme notre fresque l’article est collaboratif,
    merci à Melissa, Eleonore, Marie, Chloé, Emilie, Mailys ainsi que Louis, Carlos et Simon pour leurs retours.