• #2 coups de coeur ou pas ?! Venise 2017

    A la suite du premier article #1 Viva Arte Arte Viva sur notre voyage; les Giardini et l’Arsenal,
    je vous propose de suivre deux expositions qui m’ont marqué en marge de la biennale.

     

    FONDATION PINAULT
    et damien hirst

    Francois Pinault a invité Damien Hirst pour une exposition « Treasures from the trek of unbelievable ».
    Deux lieux magnifiques le Palazzo Grassi et la Punta della Dogana, réunissent près de 400 pièces.

    L’exposition se présente sous l’égide d’une fiction, la collecte d’un inestimable trésor déniché
    au fond des mers dans l’épave d’un vaisseau antique, l’Incroyable.
    La cargaison de ce prétendu naufrage aurait été découverte il y a 10 ans.
    Hirst met en scène 
    une civilisation gréco-égyptienne imaginaire remontée des abysses,
    sur lesquelles ça et là des coraux ou autres espèces marines y sont toujours collés.

    Une super-production démesurée, une esthétique léchée et monumentale, une inspiration iconographique
    aux origines réelles ou imaginaires, antique et moderne.
    Se mêlent des références mythologiques, littéraires, iconiques ou encore issues de la Pop culture :
    déesses et monstres croisent Mickey et Rihanna !
    Le résultat est spectaculaire, éclatant et déconcertant.

    « Perdue entre incrédulité et envie d’y croire, je garde un souvenir de ce qui pourrait correspondre
    à la définition du sublime : une effroyable beauté. » C.Barthe

    « J’ai plus été fascinée par le travail colossal que cela représente que par l’émotion ressentie… » M. Bastide

     

     

     

     

    FORTUNY et l’expo « INTUITION »

    Changement de décor. Le Palazzo Fortuny tient lieux d’un boudoir aux lumières tamisées,
    aux couleurs chaudes et canapés moelleux. Qui mêlent ambiances particulièrement chaleureuses
    et œuvres d’art de toutes les époques et toutes les civilisations.

    Un magnifique mélange d’oeuvres d’art anciennes et récentes, Basquiat cotoyant des stèles préhistoriques,
    à l’accrochage parfois hasardeux…
    Un cabinet de curiosité qui donne le sentiment d’être un privilégié.
    Lors de mon parcours, je me contente de saisir la portée et l’aura de manière intuitive,
    de vivre l’œuvre, l’espace, le moment… loin de toute agitation. Je suis sous le charme !

    En science, c’est avec la logique que nous prouvons
    et avec l’intuition que nous trouvons. Henri Poincaré

     

    Merci à mes collègues pour leurs retours sur ce voyage. 

  • #1 Viva Arte Arte Viva, Venise 2017

    A l’occasion de la Biennale Arte 2017, l’Esma s’est fait un roadtrip vénitien !
    Les étudiants ont découvert une ville des plus unique, riche et magique du monde.
    Notre séjour a été court mais intense, culturel et inoubliable !!!

     

    Emotion vénitienne

    Déambuler, prendre les chemins à contre sens de la foule,
    s’asseoir en terrasse avec un cappuccino et observer la vie vénitienne, cette ambiance Italienne.
    Il faut se perdre pour découvrir les trésors de Venise.

    Nous avons vécu ces trois jours au rythme des canaux, de l’Histoire, de l’architecture de l’art contemporain,
    de la gastronomie et des rencontres.
    Des rencontres entre professeurs et élèves, entre étudiants; de nouvelles amitiés sont nées,
    des aventures ont été vécues, les liens se renforcent.

    Je garde un souvenir particulier de mon Venise#17, celui de votre émerveillement de votre gentillesse
    et de vos sourires !

    Venise a encore fait son effet
    sur les étudiants, avec un enthousiasme
    qu’ils ont su partager avec nous, Marc Lambert 

    Ce voyage à Venise a pu m’ouvrir les yeux
    sur l’architecture qui est incroyable,
    cette ville est un musée à elle seule. Paul en Turner

    « Ce fut réellement une belle expérience, elle m’a permis de découvrir une partie de Venise
    et de l’art contemporain beaucoup d’art contemporain…) que je ne connaissais pas.
    Mais mes moments préférées ont été ceux passés à gambader dans Venise
    à la recherche des plus petites ruelles ! » 
    Manon en Giotto

    La vitesse est omniprésente à Venise…
    L’absurdité c’est de vouloir tout voir,
    il faut prendre son temps. Alexandre en Durer 

    « Ce voyage, à dominante culturelle et artistique a été l’occasion de découvrir l’architecture particulière
    de Venise, en se perdant dans ses petites rues pittoresque.
    Et également d’assister à la biennale qui nous a permis de découvrir une grande variété d’artistes qui
    ont pu enrichir notre culture artistique et se révéler être de véritables sources d’inspirations. »
    Noée en Rubens

     

    Notre fil d’Ariane « Viva Arte Arte Viva »

    Viva Arte Viva, ces trois mots résonnent selon Christine Macel*
    « comme une chanson, comme un mantra, comme une déclaration d’amour ».

    Un parcours rythmé par neuf « Trans-pavillons », comme autant de chapitres d’un livre.
    Une volonté de créer une certaine intimité avec les artistes, le Pavillon des artistes et les livres,
    celui des joie et des peurs, du temps et de l’infini… avec la mise en avant de leur processus créatif.
    *conservateur en chef au Musée national d’art moderne du Centre Pompidou,
    et commissaire générale de cette 57e édition de la biennale de Venise.

    Découvrir ou se souvenir, voici une sélection :

     

    Giardini

    « Green Light » d’Olafur Eliasson, avec un atelier artistique et social.
    A travers la fabrication de lampes, à partir de matériaux de récupération, l’artiste souhaite
    ainsi montrer les valeurs d’un travail collaboratif pour approfondir la question des migrations.

    Les mains, d’Edi Rama, artiste et premier ministre albanais, dessinaient sans qu’il en ait vraiment conscience,
    durant les conseils de ministre et autres négociations (vidéo).
    Cette pratique était pour lui source d’apaisement et l’aidait dans ses prises de décisions.
    « Mon bureau est mon atelier » explique t-il dans une interview.
    Il a décidé d’en faire un papier peint et donc une œuvre d’art, en conscience.

     

     

    arsenal

    Le Pavillon des chamans regroupe des artistes qui revendiquent une vision thérapeutique de l’art,
    comme Ernesto Neto et sa tente chamanique « Un espace sacré », une oeuvre méditative (vidéo).
    Le Pavillon des couleurs, nous propose un feu d’artifice avec les pelotes géantes de Sheila Hicks.
    Des œuvres dont le travail autour du tissage, de la broderie, du tricot…  collent au thème général
    de la Biennale « viva arte viva » et l’idée que l’art permet de « tisser des liens ».

     

     

    IL MONDO MAGICO
    Mon coup de coeur est une illusion, un moment hypnotique qui se mérite;
    Derrière un rideau, au fond d’un parcours d’échafaudages et sombre qui n’indique rien de spécial…
    L’artiste Italien Giorgio Andreotta Calò nous offre son oeuvre, son moment vénitien (son lieu de naissance).

    L’installation expansive, «Senza Titolo» (La fin du monde), conçue avec l’architecture du pavillon
    est une plate-forme inondée d’eau qui 
    reflète et divise horizontalement l’espace monumental en deux niveaux,
    créant deux mondes distincts et donc une autre dimension.
    Lire son Interview dans Dezeen

     

    Merci à mes collègues pour leurs retours sur ce voyage.
    Merci à Paul, Jeanne Marie, Noée, Manon et Océane pour avoir partagé leurs photos.

  • 5 insta à suivre… #2

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers.
    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences,
    ton travail, tes coups de coeur…

    Nouvelle rubrique de cette rentrée, voici le #2 article qui te propose
    une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design… 

    #instamood

    moreandmore_ltd

    Un studio de création en motion design et 3D basé à Londres, fondé par Carl Burgess et Tom Darracott.
    Un ton distinctif et inattendu, basé sur le mouvement.
    More and more utilise de nouvelles technologies pour créer une communication visuelle
    tournée vers l’avenir.

    ligature.ch

    LIGATURE.ch est une publication en ligne pour le design, la culture et la création visuelle.
    Dirigé par le studio Bähler Moya (duo de designers, Dennis Moya et Tiffany Bähler).
    L’IG est l’extension du site qui propose : interviews, design, design graphique,
    design industriel, photographie, illustration et création de caractères.
    Un regard sur une création riche et vivante.

    ad_magazine

    AD met en avant le travail d’architectes et designers renommés, ainsi que le meilleur de la culture,
    des voyages, de la déco…
    Une source d’inspirations sur les tendances du design.

    popmyeyes

    Curation + Création + Collaboration | ART 👁 CULTURE 👁 IMPRESSIONNANT
    Une véritable expérience visuelle, ça va piquer ! (tes yeux et pas que…) 
    Une galerie de photos, collages, artistes, etc…; absurde, comique, abstraite, etc…
    un IG pop culture aux couleurs aveuglantes.

    JULIE VERHOEVEN

    Julie Verhoeven est connue pour son travail d’illustratrice et de designer de mode,
    mais sa pratique est interdisciplinaire.
    À mi-chemin entre les peintures d’Egon Schiele et l’univers d’Alice au Pays des Merveilles,
    entre illustrations, installations vidéo et la performance.
    Les inspirations de l’artiste donne naissance à un univers psychédélique et coloré.

  • 5 insta à suivre… #1

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers.
    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences, ton travail,
    tes coups de coeur…
    Voici une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design… 

    Une nouvelle rubrique à suivre !

    jessica walsh

    Directeur artistique et concepteur Jessica Walsh collabore avec Stefan Sagmeister
    un designer graphique et typographe remarquable, au sein de leur agence Sagmeister & Walsh.
    Basée à New York, elle post son journal. Son style combine la photographie,
    sa passion pour la couleur et la typographie, ses influences artistiques et surréalistes.

    MilK Decoration

    MilK Decoration est un magazine haut de gamme, son instagram propose des inspirations ainsi
    qu’une actualité déco & design.
    Contemporain, urbain, cosmopolite et connecté !

    JR

    JR est un artiste contemporain français.
    Grâce à la technique du collage photographique il expose librement sur les murs du monde entier,
    dans une galerie à ciel ouvert, attirant l’attention de ceux qui ne fréquentent pas (ou ne peuvent pas)
    les musées habituellement.
    Son travail mêle à l’art, l’action, traite d’engagement, de liberté, d’identité et de limite.

    jean jullien

    Jean Jullien est un graphiste français.
    Inépuisable, pour lui dessiner au quotidien est une nécessité.
    Ses dessins sont communicatifs, ludiques et pertinents, son style influencé par la BD, épuré,
    le ton critique et humoristique.
    Ses réalisations présentent une ligne conductrice illustrée avec laquelle il joue et multiplie les supports
    de création (affiches, photographies, films, installations, etc…)

    36 days of type

    36days est un projet qui invite les designers, les illustrateurs et les artistes visuels
    à exprimer et partager leur point de vue sur les lettres et les chiffres de notre alphabet.

    36 jours de créativité agitée, où les participants sont mis au défi de concevoir une lettre ou un numéro
    chaque jour, entraînant la représentation d’un même symbole à partir de plusieurs points de vue différents.
    Un espace de création autour de la typographie et de ses possibilités graphiques infinies.

  • Toulouse – i<3 New-york

    Les étudiants en photo et en design graphique, de l’Esma Toulouse,
    sont partis en voyage scolaire à … New-York !
    Partageons cette magnifique expérience à travers les projets créatifs et collaboratifs des deux sections.

    NYC

    Situé avant la marathon de New York et en pleine période d’Halloween,
    ce voyage scolaire pour NYC à la Toussaint 2016 était l’occasion parfaite
    pour permettre la rencontre deux disciplines complémentaires,
    la Photographie et le Design Graphique dans un même projet pédagogique, découvrir Big Apple.

    En effet, depuis quelques années la section photographie amène les élèves de Praticien Photographe
    et BTS Photographie visiter la fameuse ville qui ne dort jamais avec tout le potentiel créatif
    que la ville et ses habitants offrent pour de sublimes prises de vue !

     

    une approche sensorielle

    Cette année, une nouvelle expérience fut proposée, afin que se rencontre des créateurs d’images 
    et qu’ils partagent leur ressenti au sein d’une même production graphique.

    Le but était, avec une approche commune, de traiter la mémoire
    en prélevant directement sur place cette matière première.

    Les deux sections ont eu une approche sensorielle différente,
    les photographes travaillant donc sur le visuel et les Design graphiques sur l’ouïe.
    En effet, à la manière d’ Edward Ruscha, il semblait primordial de venir matérialiser les sons
    que l’on pouvait capter, bruits ou paroles
    -tout en prenant en compte que la barrière de la langue pourrait être un frein-
    en visuels typographiques afin qu’ils deviennent de réels objets graphiques.

    Pour finaliser et réunir l’investissement des différentes sections,
    le but était de retrouver toutes ces différentes matières en le compilant dans une frise.

    Cette frise exprime une rétrospective du déroulement
    d’une journée type New-Yorkaise de l’aube à la vie nocturne
    agrémentée de ses différentes atmosphères.

     

    Pour garder la cohérence de départ,
    la frise reste en noir et blanc afin d’homogénéiser le tout et d’approfondir le contraste.

     

    Rétrospective du déroulement créatif

    Part 1 – The Pictures
    Croquis d’observation / Motifs de prélèvement de matières / Relevés de lettres d’enseignes

    Part 2 – The Letters
    Création d’une lettre par personne pour former le mot NEW YORK CITY 2016

    Part 3 – The Messages
    Une phrase par personne pour travailler le message

     

    Part 4 – The Final Act
    Frise collaborative mêlant les différentes réalisations des Photographes et Designers graphiques

    Part 5 – The End
    Affiche faisant la synthèse du projet scolaire

     

     

     

    photos souvenirs des design graphique

     

    Merci aux photographes d’avoir fait confiance aux graphistes en leur laissant carte blanche pour finaliser la frise.

    Merci aux étudiants pour leur dynamique, aux enseignants pour l’encadrement H24, à l’équipe pédagogique qui a permis que ce voyage se déroule parfaitement.

    Merci à tous !