REPORTING FROM THE FRONT, Venise #2016

Biennale d’architecture venise 2016
reporting from the front

La Biennale de Venise est un des voyage incontournable à l’Esma.
Elèves et professeurs ont partagé le voyage et les visites.
Découvre ou re-découvre la Biennale d’Architecture 2016.

venise-etudiants

Reporting from the Front ou comment gagner la bataille.

L’architecte Chilien, commissaire de cette 15e édition,
Alejandro Aravena met ses confrères face à leurs responsabilités.
Responsable & citoyen.
Il propose de livrer bataille, plusieurs grandes idées se dégagent de cette édition 2016 :
– engagement social,
– respect les cultures,
– exploitation des savoirs-faire,
– étude de l’espace avec des contraintes de coût minimum,
– simplicité des solutions,
– une vision de l’architecture à échelle humaine,
– une mise en avant des principes de recyclage.

 

DIAPORAMA
lion-dor-paraguay
installation-vietnam
installation-espagne
installation-chine
installation-chilie
installation-bangladesh
alejandro-aravena-gardini
alejandro-aravena-arsenal
 questionnements philosophiques

La Biennale d’Architecture s’est intéressée au thème «Reporting from the Front» (nouvelles du front)
qui pose des questions hautement philosophiques :
comment habiter l’espace en étant de plus en plus nombreux ?
Faut-il penser aux nouveaux habitats (partager un espace, la colocation,…)
Qu’en est-il des réfugiés ?
Comment construire en tenant compte du respect de la planète et donc de l’écologie ?
Autant de questions qui revenaient à la visite des pavillons.

Toutes ces questions en philosophie sont des questions d’actions :
que dois-je faire pour faire avancer les choses ?
D’Aristote à Ricoeur, les philosophes se demandent ce qui pousse l’homme à agir :
est-ce la cause ? Est-ce la morale (éthique) ? Qu’est-ce qui explique mon action ?

Cette Biennale nous demandait d’agir, et d’agir efficacement.
D’être entendu, compris et de TOUT mettre en œuvre pour changer les choses, donc d’être responsable.
Cette terre, on va la transmettre, donc les nouvelles du Front doivent être bonnes !

Merci à M. Ranieri et Artevista pour ce voyage
à Me Anjolras l’aspect philosophique.

 

One thought on “REPORTING FROM THE FRONT, Venise #2016

  • Congras 21 novembre 2016 at 10 h 24 min

    Quand l’art et la philosophie se conjuguent cela ne peut qu’être que bénéfique pour notre société. Bravo à toute l’équipe des enseignants de l’Esma d’avoir fait partagé cette réflexion artistique. 🙂

Comments are closed.