• COMMENT S’EST PASSÉ TON STAGE EN MOTION DESIGN #2018

    J’ai pris des nouvelles de nos étudiants en Bachelor, qui en fin d’année effectuent un stage
    de 6 mois en entreprise (agence, studio, free-lance…) qui est un des éléments pour valider leur année.

    Pour cette saison 2018, j’ai demandé à Jessica (IG) de parler de son expérience !
    Elle revient sur son parcours, son stage et ses influences…

     

    Peux tu te présenter ?

    Je me présente Jessica, j’ai 22 ans, je fais partie de la promo Motion Design 2018 à l’ESMA  de Toulouse.
    Avant d’intégrer cette année, j’ai commencé par une école préparatoire aux Beaux-Arts à Castres
    où j’ai pu apprendre la peinture, sculpture, dessin, … cette prépa m’a préparée aux concours.
    J’ai été reçue en 1ére année Art aux beaux-arts de Tarbes.
    J’ai pu m’épanouir mais je souhaitais me diriger vers le graphisme.
    J’ai alors changé d’école en intégrant les Beaux-Arts de Pau en DNAP Design Graphique Print et Multimédia.
    Durant ces deux ans j’ai découvert le motion design, j’ai eu envie de me spécialiser dans ce domaine.
    J’ai donc décidé de m’inscrire à l’ESMA qui propose cette formation.


    Dans quelle agence s’est il déroulé ?

    J’ai fait mon stage dans l’agence Each Other production dans la ville de Lyon. Durant une période de 6 mois.
    Une agence audiovisuelle spécialisée dans la vidéo pour entreprises.

     

    Trois mots pour définir ton stage

    Découverte

    Apprentissage

    Professionnalisme

     

    Comment t’es tu intégrée à l’équipe
    et comment s’est passée la collaboration ?

    L’équipe de EOprod m’a très bien accueillie dans une ambiance très chaleureuse et à l’écoute.
    Ils ont été présents pour m’apprendre et m’aider.
    Une bonne ambiance règne dans l’agence entre tous, il y a régulièrement des after-work
    et des sorties en dehors du travail, ce qui permet une bonne entente sociale et professionnelle.

     

    Quels sont les clients de l’agence ?

    L’agence existe depuis bientôt 20 ans elle a donc pu accueillir et fidéliser sa clientèle,
    qui compte aujourd’hui 500 clients qui sont très diversifiés.
    Des marques et entreprises dans divers domaines, comme BMW, c-discount, Leclerc, NGE, …

     

    Quelle a été ta mission ?

    J’ai effectué différentes missions dans le cadre du motion design comme
    l’ Animation logo, titre
    l ‘Animation 2D / traditionnelle / personnages
    le Montage / sound-design
    les VFX / trucage / post-production

    J’ai aussi eu la possibilité de sortir du cadre
    de mon poste de motion designer

    en me rendant à des rendez-vous clients, repérage de tournage pour un spot publicitaire
    ainsi que d’être assistante réalisateur.

     

     

     

     

     

    Comment se sont organisées tes semaines ? 

    Nous n’avions pas de planning  particulier.
    Chaque semaine était différente en fonction des projets et demandes clients.

     

    Quel projet retiens tu ?

    Une mission pour la marque SIGVARIS qui est le numéro un en pharmaceutique en collants de contention.
    La demande du client était de promouvoir un nouveau produit adapté à la morphologie de tous
    à travers une animation motion. J’ai travaillé en collaboration avec une motion designer de l’agence.
    J’ai apprécié de travailler en équipe, j’ai pu échanger librement sur mes idées !

     

    Un moment fort ?

    Je dirais mon expérience en tant qu’assistante réalisateur durant un tournage.
    Une demande de ma part qui a été acceptée !
    Je retiens ce moment de découverte sur le déroulement d’un tournage.

     

    Ton stage t’a-t-il conforté dans ton choix professionnel ?
    Et où te vois-tu à la fin de tes études de bts ?

    Sans hésitation, oui !!!

     

    Et où te vois tu en cette fin de formation
    après des études aux beaux-arts, en DG et un bachelor ?

    Après ces 5 ans d’études, maintenant je souhaite rejoindre le monde professionnel.

     

    Un petit mot pour les futurs étudiants en DG ?

    L’année en Motion Design à l’ESMA est une bonne formation.
    J’ai appris et pu approfondir différentes techniques. Et finaliser mon apprentissage par un stage
    qui a été très bénéfique et m’a permis de découvrir ce métier dans le monde du travail.

     

     

     

    café ou photocopieuse ?

    Café

    crayon ou ordinateur ?

    Difficile… mais je dirais ordinateur

    Facebook ou instagram ?

    Sans hésiter Instagram, je pense que ce réseau social va encore évoluer dans le futur
    contrairement à Facebook qui commence à être dépassé…

     

    As tu des projets professionnels et personnels ?

    J’aimerai pratiquer le Motion Design dans le domaine du cinéma
    et partir à l’étranger, au Canada 🙂

     

    Peux tu nous faire partager tes liens ?

    J’ai tendance à me perdre sur Instagram plutôt que de suivre des comptes en particulier,
    mais voici les derniers comptes que j’ai bien aimé :

    @design.federation

    @culturepub_officiel

    @motiongraphics_collective

    @vfxnews

     

    Merci Jessica et bienvenue dans le monde professionnel !
    NB : Je n’ai inséré que deux projets du stage de Jessica, les différents projets sur lesquels elle a collaboré étant en cours.
    Découvre ses projets sur son IG et sur eoprod

  • FOCUS INSTA #Mademoiselle Coquette

    Etudiante créative, curieuse et optimiste,
    Jade nous parle de son projet illustratif hebdomadaire frais et coquet, à son image !
    Mademoiselle_Coquette_jade a germé dans son esprit ces derniers mois…
    Passionnée de design graphique et d’images -l’illustration et la photographie-
    fortes de trois années passées à l’Esma, elle se sent prête à se lancer,
    en proposant son écriture graphique et surtout ses humeurs sur Instagram,
    viens la découvrir !

     

    Bonjour Jade, 
    Peux-tu te présenter aux lecteurs ?

    Bonjour, je m’appelle Jade Alary j’ai 21 ans, j’ai fait un BAC S-SVT avant de rentrer
    en MANAA à l’Esma de Montpellier et entamer un BTS design graphique option médias imprimés.
    Je suis passionnée de photographie et de dessin c’est pour ça que j’ai voulu faire une MANAA au départ.

     

    Parle-moi de ta nouvelle aventure illustrative ?
    Et comment est né ce projet ?

    J’ai toujours aimé dessiner depuis petite, pour le plaisir et sans vraiment m’attacher à un style particulier.
    Ce qui revenait souvent dans mes dessins c’était des petites femmes plus ou moins coquettes
    car à la base c’est plus le côté « mode » que le graphisme qui m’intéressait.
    Au final je suis toujours influencée par la mode on la retrouve dans mes illustrations.

    Ce projet est né entre ma première et deuxième année de BTS design graphique.
    J’ai réussi à trouver un style qui mélangeait ce qui me faisait aimer mes études tout simplement.
    J’ai donc continué à créer des petits personnages qui racontent tous une petite histoire.

    C’est à force d’observer mes amis, mon entourage que je me suis dit
    « tiens pourquoi ne pas représenter leurs particularités ? ».
    Que ce soit pendant les cours, dans la rue, il y a toujours un petit quelque chose qui marque votre journée
    et qui reste dans votre mémoire. C’est ça que j’ai essayé de retransmettre à travers mes illustrations.

    Ce qui m’a donné envie de me lancer dans la voie du graphisme, c’est de pouvoir

    communiquer avec les gens grâce à une passion
    leur faire découvrir une autre façon de voir
    les choses et même de les faire rêver

    Mon graphisme suit un style assez naïf je dirais.
    Il est assez simple de s’identifier à une des Mademoiselle Coquette.
    J’aime qu’il y ai un côté poétique et humoristique dans mes visuels.

    Les sujets sont souvent en lien avec l’actualité (je publie une fois par semaine une illustration),
    comme par exemple avec la coupe du monde de football ou encore avec quelque chose
    que j’ai vécu dans ma vie d’étudiante et que nombreux de mes camarades vivent aussi !

     

    Quelle est la part de fiction et d’autobiographie ?

    Je ne pense pas vraiment qu’il est une part de fiction dans mes illustrations…
    Quand je trouve une idée c’est souvent grâce à des fou rires entre amis
    ou une analyse de l’environnement donc je pense que c’est plus autobiographique !

     

    Quel but vise-tu as travers ces scènes de vie ?

    Le but c’est déjà de réussir à faire sourire les gens mais surtout qu’ils s’attachent à l’une
    des Mademoiselle Coquette et se reconnaissent en elle.

     

     

    Pourquoi le choix du réseau social InstaGram ?

    Tout simplement pour la facilité d’utilisation et de partage.
    On peut facilement avoir des retours constructifs sur un travail publié etc…
    Voir ce que beaucoup d’artistes font…

     

    Quelle coquette es-tu ?!

    Je dirais qui a un peu de moi au fond dans chacune des coquettes !
    Mais celle qui me représente le plus c’est la Mademoiselle Boudeuse !

     

    Peux-tu nous faire partager tes inspirations ?!

    Dans mes inspirations il y a des illustratrices comme Margaux Motin et Adolie Day
    pour le côté humoristique et vrai de leur travail ! Ainsi qu’une pointe de féminité toujours présente.

    Comme je l’ai dit plus haut la photographie m’inspire beaucoup.
    Elle permet de garder et figer un moment une expression.
    C’est des photographes comme Jean Paul Goude, Steve McCurry ou encore le Studio Harcourt
    qui m’influencent. Il y a quelque chose de marquant et surtout d’élégance dans leurs clichés.

     

    Des projets à part tes vacances d’été ?

    Continuer à faire vivre les aventures des Mademoiselle Coquette sur instagram
    et peut être essayer de les faire vivre sur d’autres supports…
    Et partir en voyage !!!

     

    Divers questions avec réponses rapides

    Crayon ou ordinateur ?
    Ordinateur pour la finalisation mais sinon toujours mettre ses idées sur papier et dessiner au crayon !

    Couleur ou NetB ?
    Plutôt noir et blanc

    BD ou chroniques Blog ?
    Chroniques

    Culottées ou La Tectonique des plaques ?
    La Tectonique des plaques

     

    Merci Jade, le rdv est pris, chaque dimanche 😉

  • 5 insta à suivre… #3

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers.
    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences, ton travail,
    tes coups de coeur…

    Suite de la rubrique, voici le #3 article qui te propose
    une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design…

    david carson

    Carson est un graphiste qui a rompu avec toutes nos habitudes de mise en page traditionnelle et de lecture. Il invente son propre langage et ses codes avec une certaine sensibilité et liberté.
    « Carson a le sens de l’équilibre. Il vit dangereusement et cela se sent dans son graphisme. » Design et typo

    ideat_magazine

    Toutes les formes de création actuelle : design, architecture, art contemporain, photo, mode…
    sont sur le compte d’IDEAT.
    Une source d’inspirations sur les tendances du design.
    IDEAT revendique son univers et son époque comme un monde fait de modernité, plus décontracté,
    plus design, plus coloré, plus vivant et plus riche ! 


    motionmate

    L’inspecteur de mouvement, tout ce qui bouge, qui se déplace.
    Motion mate est une source d’inspiration autour du motion design / design animé,
    donc autour du mouvement.
    « Action par laquelle un corps passe d’un lieu à un autre » Descartes



    cole_and_son_wallpapers

    Géométrique, ethnique, luxuriant, végétal, traditionnel ou encore curieux,
    Cole & Son
    propose des motifs exceptionnels !
    Sur leur IG les abonnés partagent leurs intérieurs des plus créatifs et pointus.

    artefr

    La chaîne culturelle européenne, en français ! Auf Deutsch
    L’IG qui t’informe quand un classique passe ce soir à la tv.

  • CALENDRIER DE L’AVENT 1 à 13

    une source d’inspiration en cadeau

    Il n’y a pas encore si longtemps, vous receviez au 1er Décembre votre calendrier de l’Avent.
    Souvent une boite en forme de maison avec des fenêtres remplies de chocolats, à ouvrir jour après jour…
    Vingt cinq jours d’impatience !!!

    Je vous propose de reprendre ce concept, UNE SURPRISE PAR JOUR !
    L’idée est de partager avec vous un petit cadeau; de faire une découverte.
    Architecture, graphisme, photo, motion… un designer ou un illustrateur,
    un abonnement à un magazine ou une idée cadeaux en lien avec les arts appliqués.

     

    #1  tyrsa

    Alexis Taieb ou la typographie manuscrite comme terrain d’expression, il réinvente la lettre
    sans jamais perdre son sens, ni celui de l’esthétique.
    Tyrsa, graphiste Français, met son talent au service de clients très variés, entre Paris et New-York.
    Collections de prêt-à-porter de Bleu de Paname, club de running féminin Nike Women,
    logo d’Oxmo Puccino, mais aussi des campagnes d’intérêt général, comme l’ONU
    ou Médecins Sans Frontières…

     

    #2 Rudy Ricciotti

     

    Architecte français, lauréat du grand prix national de l’architecture en 2006.
    Rudy Ricciotti est un constructeur anxieux et libre, qui aime prendre des risques.
    Il travaille en équipe et embarque avec enthousiasme tous les corps de métiers, pour lui chacun a une grande importance pour la réussite du projet et apporte son énergie; en vague.
    Ses ouvrages modernes en béton s’ancrent parfaitement dans le lieux comme le Musée Jean Cocteau, Menton en 2007 ou encore le Musée des Civilisations d’Europe et de Méditerranée, Marseille en 2002.
    Sources photo : site officiel R.Ricciotti

     

    #3 designerbox

    Idée cadeaux : une sélection d’objets design à recevoir tous les mois.
    Chaque mois les meilleurs créateurs du moments -stars ou émergents- conçoivent un objet inédit.
    5.5 DESIGN STUDIO, Jean Nouvel, Matali Crasset ou encore Mrzyk & Moriceau,
    des créations d’objets du quotidien qui ont du sens !

     

    #4 casalta xavier

    Cet artiste français créer des œuvres d’art avec une technique en pointillée;
    encre noire et des millions de points minuscules et des centaines d’heures… exigence
     et la passion.
    Xavier Casalta a été invité par DIOR pour représenter sa façade emblématique.
    Une œuvre d’art ultra impressionnante, six cents heures de travail et douze millions de points d’encre.
    Pour les chanceux, elle est à retrouver au Musée des Arts Décoratifs de Paris pour l’explosion
    « 
    Designer of Dreams« .

     

    #5 sergeantpaper

    Sergeant Paper, un concept store parisien fondé il y a six ans par une équipe de 3 passionnés à l’oeil avisé…
    Un véritable lieu d’échanges entre artistes, curieux et initiés qui fait la part belle aux arts graphiques.
    Le Sergeant vous propose une sélection d’œuvres réalisées par des artistes français et internationaux
    sur papier d’art en série limitée, à retrouver sur le shop.

     

    #6 starck

    Philippe Starck est un est un créateur, designer et décorateur d’intérieur français; bien plus… c’est un univers.
    Il a une mission, une vision : que la création, quelle que soit la forme qu’elle prenne,
    rende la vie meilleure pour le plus grand nombre.
    « Subversif, éthique, visionnaire, politique, humoristique, poétique : voilà l’idée que je me fais de mon devoir de créateur. »
    Sources photo : site officiel P. Starck

     

    #7 table lumineuse

    Une bonne idée pour ta liste de cadeaux,
    la table lumineuse !
    Essentielle, pratique et petite.

     

     

     

     

     

    #8 kim keever

     

    Kim Keever n’est pas un peintre à proprement parler.
    Ses toiles se matérialisent dans un aquarium de plus de 750 litres rempli d’eau.
    Il mélange la peinture à l’eau de l’aquarium et créer des oeuvres éphémères qu’il capture par la photographie.
    Des oeuvres fantastiques, surnaturelle voir magiques !
    Sources photo : site K. Keever

     

    #9 Carmen D’Apollonio

     

    Céramiste d’art, cette créatrice propose une superbe série de lampes en céramique.
    Entre lignes figuratives, art primitif et surréalisme, chaque lampe a son propre caractère.
    Carmen d’Apollonio crée un univers entre beauté du geste artisanal, fonctionnalité et sensibilité.
    Les pièces semblent vivantes et arborent chacunes un caractère fort et unique.
    Sources photo : site C. d’Apollonio

     

    #10 nasa

     

    Explore l’univers et découvre notre planète avec les dernières images de l’agence spatiale américaine.
    La Nasa nous invite à prendre part à la grande aventure de l’exploration des confins du Système solaire.

     

    #11 Paul Rousteau

     

    Paul Rousteau signe des images captivantes.
    Créatif ingénieux à la démarche expérimentale, un oeil ultra-sensible, une palette de couleurs vive.
    Son travail est empreint de douceur et d’optimisme.
    «Les impressionnistes arrivent juste après l’invention de la photo.
    Du coup, les peintres se libèrent de leur devoir de représentation et commencent à s’exprimer par la forme.
    Moi, j’essaye de transformer un peu la photographie, dans la même idée,
    de la sortir de cette obligation de représenter».
    Sources photo : tumblr P. Rousteau

     

    #12 Antoine Casals

     

    Antoine Casals est un Paper Artist.
    Sculpteur de papier, ses oeuvres au travail minutieux et épuré sont des constructions
    axées sur le volume et la perspective, précises et géométriques.
    La technique de collage en strates permet de dépasser le simple format physique du papier
    pour passer à un univers tridimensionnel et architectural.
    « Le papier est une matière alliant noblesse et simplicité et qui offre des possibilités artistiques infinies ».
    Sources photo : site A. Casals

     

    #13 pénélope bagieu

     

    Les Culottées, des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent.
    Elles n’en ont fait qu’à leur tête et ont pris en main les rênes de leur destin !
    Frida Kahlo, Joséphine Baker, Tove Jansson ou la femme à barbe Clémentine Delait : quarante portraits
    issus des deux tomes de la bande dessinée « Les Culottées » de l’illustratrice Pénélope Bagieu.
    Les femmes présentées par l’illustratrice sont pleines d’audace et de volonté,
    elles ont chacune été des héroïnes à leur manière.

  • toulouse – n_in_art

    Dans le cadre du concours Instagram lancé par le blog,
    j’ai souhaité collaborer avec vous, nos étudiants, qui en parallèle de vos études,
    êtes les créateurs de projets personnels !
    J’ai découvert les illustrations Pop culture de n_in_art, un de ses tee-shirts*
    sera à gagner dans un des lots cadeaux !

    Découvre là.

     

    PEUX TU TE PRÉSENTER ?

    Nina Chevalier, 21 ans
    N-IN-Art sur Instagram
    Elève depuis la Manaa, suivit par un Bts Design Graphique
    et aujourd’hui en Bachelor Motion Design à l’ESMA de Toulouse

    Je reste très « pudique » sur ce que je fais et sur moi en général…
    Ça peut paraitre contradictoire parce qu’en même temps j’aime montrer mes dessins
    sur les réseaux et être confrontée à toutes les critiques.
    Je pense que c’est toujours plus facile de se cacher derrière un compte Instagram.

     

    quel est ton rapport à instagram ?

    C’est mon réseau social préféré !
    C’est comme une petite vitrine sur ce que je fais; ouverte à un très grand nombre de personnes,
    issues ou non du milieu du design graphique.
    Par ailleurs, je suis abonnée à énormément d’illustrateurs et d’artistes,
    c’est un échange constant de belles choses entre les gens !

     

    Parle nous du concept de tes illustrations,
    de tes inspirations ?

    Mon inspiration pour mes dessins vient de tout ce qui m’entoure,
    le quotidien avec un peu d’imagination.
    Mais je regarde aussi beaucoup tout ce qu’il se fait en ce moment, je m’inspire d’artistes,
    d’illustrateurs et tatoueurs que j’adore.

    Pour ce qui est de mon dessin, j’aime ne pas en faire trop, des traits fins, simples…
    Quelques aplats, et très peu de couleurs !
    Il ne suffit de pas grand chose, de quelques traits pour montrer ce que l’on a dans la tête.

    J’ai toujours un peu dessiné, mais tout le temps par phase…
    J’ai des grands moments de vide où je n’ai aucune inspiration, d’autres où les idées fusent.
    En général, c’est quand on cherche à tout prix une idée qu’elle ne vient pas.
    Et c’est à tout moment que, ce que je vois, ce que je vis, ce que j’entend, mes humeurs,
    vont m’inspirer et me donner l’idée pour un petit dessin.

    Je dessine parce que j’en ai besoin,
    parce que ça m’amuse et que j’aime ça !

     

     

    C’est un moyen de s’évader, d’oublier les choses embêtantes du quotidien en restant concentré
    sur ce que l’on fait à l’instant.
    Le dessin comble mes moments d’ennuies, accompagne mes humeurs.

    Ce que j’aime avec le dessin, c’est la possibilité de « dire » une chose sans avoir à le faire clairement,
    on laisse parler l’image pour nous.
    Et comme dans la vie, parfois on parle aussi pour ne rien dire,
    mes illustrations sont juste comme ça, pour « faire jolies ».

     

    PEUX TU NOUS FAIRE PARTAGER TES LIENS INSTA ?

     

    *

     

    Merci Nina pour tes illustrations simples et expressives
    et la facilité avec laquelle nous avons pu collaborer.

  • 5 insta à suivre… #2

    Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus efficaces pour les designers.
    Basé sur l’image, tu captures et partages le monde qui t’entoure, post tes influences,
    ton travail, tes coups de coeur…

    Nouvelle rubrique de cette rentrée, voici le #2 article qui te propose
    une liste de comptes inspirants, intéressants et innovants.
    Graphisme, architecture, illustration, dessin, typographie, motion-design… 

    #instamood

    moreandmore_ltd

    Un studio de création en motion design et 3D basé à Londres, fondé par Carl Burgess et Tom Darracott.
    Un ton distinctif et inattendu, basé sur le mouvement.
    More and more utilise de nouvelles technologies pour créer une communication visuelle
    tournée vers l’avenir.

    ligature.ch

    LIGATURE.ch est une publication en ligne pour le design, la culture et la création visuelle.
    Dirigé par le studio Bähler Moya (duo de designers, Dennis Moya et Tiffany Bähler).
    L’IG est l’extension du site qui propose : interviews, design, design graphique,
    design industriel, photographie, illustration et création de caractères.
    Un regard sur une création riche et vivante.

    ad_magazine

    AD met en avant le travail d’architectes et designers renommés, ainsi que le meilleur de la culture,
    des voyages, de la déco…
    Une source d’inspirations sur les tendances du design.

    popmyeyes

    Curation + Création + Collaboration | ART 👁 CULTURE 👁 IMPRESSIONNANT
    Une véritable expérience visuelle, ça va piquer ! (tes yeux et pas que…) 
    Une galerie de photos, collages, artistes, etc…; absurde, comique, abstraite, etc…
    un IG pop culture aux couleurs aveuglantes.

    JULIE VERHOEVEN

    Julie Verhoeven est connue pour son travail d’illustratrice et de designer de mode,
    mais sa pratique est interdisciplinaire.
    À mi-chemin entre les peintures d’Egon Schiele et l’univers d’Alice au Pays des Merveilles,
    entre illustrations, installations vidéo et la performance.
    Les inspirations de l’artiste donne naissance à un univers psychédélique et coloré.

  • montpellier DG1 – concours cartcom « Le zénith sud » 2017

    Montpellier Events  édite  chaque année la programmation du Zenith Sud sous forme de cartes postales,
    qui sont devenues, au fil du temps des objets collector pour de nombreuses personnes.
    Chaque année, trois cartes sont éditées pour communiquer sur les spectacles et concerts du Zenith Sud.
    Un concours a été mis en place avec les écoles Artistiques de Montpellier.
    Le visuel de l’élève lauréat sera édité à plus de 30 000 exemplaires.

    Une action porteuse, à la fois pour les élèves, qui participent à un projet stimulant
    et se voient offrir  une grande visibilité de leur travail et
    pour Montpellier Events, qui jouit de la créativité de jeunes talents.

    l’Esma a remporté le concours

    Les Design graphique 1ère année ont participé au concours lancé par Montpellier Events,
    encadrés par Me Jean, le projet de Lou Nieucel a été retenu.
    Il sera édité sur 3 saisons.
    Voici son travail :

    Lou nous parle de ce projet et de son approche

    « J’aime travailler le graphisme du côté plastique, expérimenter les textures.
    Ma démarche est spontanée.
    Pour ce travail, je me suis inspirée des affiches d’Antoine et Manuel, de Michel Tombereau
    et particulièrement des affiches pour la Féria de Nîmes,
    pour la dynamique, la chaleur des couleurs et la festivité qu’elles dégagent.

    Bravo à toute la classe pour vos propositions créatives !
    Félicitations à Lou, on retrouvera tes cartes com’ bientôt dans toute la région !!!