• JPO ESMA 2019

    Retrouve toutes les dates des journées portes ouvertes des écoles ESMA pour cette année 2019.
    Les JPO pour nous c’est quoi ?
    L’occasion de découvrir les projets des étudiants et de venir à notre rencontre, mais pas que !
    C’est aussi et surtout une journée particulière pour les enseignants et leurs étudiants.
    Un moment convivial où nous sommes heureux de tout mettre en oeuvre pour que les projets
    sur lesquels nous avons travaillé ensemble soient le reflet de leur créativité et celui de l’esprit de l’école.

    Retour sur les JPO 2018 en vidéo (clic sur chaque ville)
    – Nantes
    – Toulouse
    – Montpellier

    A très vite !

    Nantes
    > Vendredi 1 & Samedi 2 Février 2019
    > Samedi 9 Mars 2019

    Toulouse
    > Vendredi 15 & Samedi 16 Février 2019
    > Samedi 30 Mars 2019

    Montpellier
    > Vendredi 15 & Samedi 16 Février 2019
    > Samedi 23 Mars 2019


  • SB#6 Gravure & calligraphie

    UNE SEMAINE BANALISÉE À L’ESMA C’EST QUOI ?

    Une semaine de découverte : ateliers, workshops, sorties, conférences, expo
    Durant cette semaine les élèves de prépadesign d’espace et design graphique
    expérimentent les arts appliqués sous toutes ses formes.
    C’est l’occasion de découvrir de nouvelles techniques, améliorer sa culture artistique
    et par la suite investir celle-ci dans le processus créatif en studio de création.

    Quelques brèves d’atelier…

    GRAVURE

    J’ai adoré cet atelier, travailler sur le vide et le plein c’était super intéressant.
    Faire apparaître un dessin de deux manières différentes, positive ou négative.

    Cela m’a vraiment plû de creuser !

    L’atelier nous a servi à découvrir différents supports d’expression :
    le tetrapack, la lino-gravure, le gaufrage, le monotype…
    J’ignorais totalement qu’on pouvait utiliser des vieilles briques de lait pour faire de la gravure ! 
    Un super atelier qui m’a donné envie d’en refaire.

    C’est incroyable tout ce que l’on peut faire en gravure !


    Au début ça impressionne… en gravure on ne maîtrise pas tout, il y a un côté expérimental.

    Il y a un côté magique quand on découvre son impression !

    Dire que nos ancêtres utilisaient cet outil pour imprimer des livres !
    Hier la gravure, aujourd’hui le web, c’est toujours intéressant de revenir à des techniques artisanales.

    C’est un domaine qui m’étais totalement inconnu, je ne m’y étais presque jamais intéressée,
    mais quelle découverte !

    Le résultat est bluffant !

    De la minutie est requise, pour un rendu propre, c’est ce qui rend cette technique intéressante.

    Cela m’a fait découvrir une nouvelle manière de créer, d’expérimenter
    et m’a permis d’élargir mon champ de recherche créatif.
    Cet atelier a donc été un vrai plus pour moi, dans ma formation !
    En espérant réutiliser ces techniques à l’avenir!

    CALLIGRAPHIE

    J’ai toujours admiré la calligraphie, étant donné mon attrait pour la typographie, ce qui m’a poussé à étudier
    le chinois & l’arabe à la fac. Cependant, je n’avais jamais eu l’occasion de vraiment découvrir le travail
    du calligraphie, ainsi que les outils utilisés.

    Cet atelier, que j’attendais avec impatience, m’a donc permis cette découverte et m’a fait me rendre compte de la difficulté du travail de calligraphe mais également de la beauté du rendu.

    J’ai vraiment apprécié car c’est un art dont on parle peu. En espérant avoir un autre atelier de ce genre !

    Je ne pensais pas que cela serait si dur… le travail d’écriture, la formation des lettres
    ou encore l’orientation de l’instrument font parties d’un long apprentissage.

    L’atelier m’a fait découvrir cet art et m’a donné envie d’approfondir cette pratique.

    J’ai toujours trouvé la calligraphie tellement belle que j’étais ravie de cet atelier.
    L’intervenant nous a parlé de l’histoire des différentes calligraphies
    et a été attentif à nous guider dans notre gestuelle.

    Une pratique apaisante car il faut être patient.

  • SB#5 le carton

    UNE SEMAINE BANALISÉE À L’ESMA C’EST QUOI ?

    Une semaine de découverte : ateliers, workshops, sorties, conférences, expo
    Durant cette semaine les élèves de prépadesign d’espace et design graphique
    expérimentent les arts appliqués sous toutes ses formes.
    C’est l’occasion de découvrir de nouvelles techniques, améliorer sa culture artistique
    et par la suite investir celle-ci dans le processus créatif en studio de création.

    A Montpellier, les étudiants en Manaa et prépa design, ont élaboré un projet complet
    en groupe et en deux jours autour du design produit. Et plus particulièrement du carton,
    sur la création d’une assise en carton.
    Les enseignantes Marie Bastide et Magali Lefèvre ont encadré le workshop.

    Le design expérimentation autour du carton

    L’emploi du carton se retrouve majoritairement dans les industries de l’emballage et de l’édition.
    Des designers et architectes ont expérimenté dés les années 60 de nouvelles techniques de production
    et aux matériaux abordables.
    Comme Frank Gehry avec la série des « Easy Edges » dont la « Wiggle Side Chair » créée en 1972.

    Création d’une assise autour du carton

    Les étudiants ont répondu au sujet avec certaines problématiques sociales ou quotidiennes.

    TRÄD
    En partant de l’analyse du matériau, les étudiants ont dégagé des mots clés :
    manque de place / gain de place / petite surface de logement.
    Comment aménager un petit espace de logement avec une assise modulable, légère et pliable ?

    BANC BIBLIOTHÈQUE
    Mots clés : aménagement urbain et social / bibliothèque participative.
    Comment favoriser la rencontre et la convivialité au coeur de la ville ainsi que favoriser la culture ?

    BANC PUBLIC
    En partant de l’analyse du matériau, les étudiants ont dégagé des mots clés :
    peu cher / abordable / recyclable.
    Comment aider les personnes sans abris en proposant une assise et un abri
    permettant de se protéger des éléments extérieurs ?

    LE CONFIDENT
    Inspiré du célèbre fauteuil d’époque Empire, les étudiants ont dégagé les mots clés : 
    Intimité / échange / confort. 
    Comment créer une assise pour deux, offrant intimité et confort en utilisant seulement
    un matériau de récupération ?

    La vision écologique et accessible du projet a cartonné auprès des Prépa !!!

  • SB#4 osez le féminisme

    UNE SEMAINE BANALISÉE À L’ESMA C’EST QUOI ?

    Une semaine de découverte : ateliers, workshops, sorties, conférences, expo
    Durant cette semaine les élèves de prepadesign d’espace et design graphique
    expérimentent les arts appliqués sous toutes ses formes.
    C’est l’occasion de découvrir de nouvelles techniques, améliorer sa culture artistique
    et par la suite investir celle-ci dans le processus créatif en studio de création.

    Durant la semaine banalisée de fin décembre, à Toulouse, l’association OLF est venue à la rencontre
    des Prépa Design pour une conférence et un débat autour du féminisme et de la représentation
    des femmes dans les médias.
    Suite à celle-ci, les étudiants ont travaillé en groupe autour du sexisme et ont dénoncé au travers d’affiches
    diverses thématiques liées au sujet.
    Les enseignants Mary Pujol et Stéphan Mikolajczak, et l’OLF, ont encadré le workshop.

    Sexisme & publicité… 

    Dans les années 50, les femmes étaient cantonnées au foyer parfaites et soumises.
    Dans les années 80, elles retiraient le bas, en 90 nous vendaient des yaourts complètement nues,
    depuis elles sont hyper-sexualisées…
    Les stéréotypes et autres préjugés sexistes d’un autre temps en décalage avec la société et les femmes d’aujourd’hui perdurent dans les publicités.

    L’affiche détournée

    « Le détournement est la réutilisation de slogans, d’images publicitaires, de campagnes de marketing
    pour créer un message différent, souvent opposé au message original. C’est une sorte de parodie satirique, qui réutilise ou imite l’œuvre originale. Le détournement le plus connu est le détournement publicitaire. » Wikipédia

    Sur la base d’affiches publicitaires existantes, les étudiants ont abordé le sexisme et ses violences
    sous différents angles. Qu’ils soient conjugaux, médiatiques, sexuels, patriarcaux, capitalistes…
    Le détournement devait faire l’objet d’une réflexion sur le propos de l’affiche originelle
    puis sur le nouveau message.
    Autour d’un objet graphique et plastique, le propos est narratif et critique, le but est égalitaire.

    Les projets réalisés et les échanges avec l’association ont permis à nos créatifs de se sensibiliser
    à la cause féministe et de prendre une distance critique avec ce type de communication.

    Les étudiants ont perçu l’envers du décor, et compris comment fonctionnent les médias
    et comment peut-être véhiculé un message.
    Ce workshop les a aidé à prendre conscience du phénomène.
    Les ressentis sur cette expérience sont multiples et engagés pour le futur :

    « Le féminisme est très important pour perpétuer
    ce que les anciennes ont fait pour nous
    et pouvoir vivre librement aujourd’hui ».

    « Beaucoup d’étudiants masculins ne sont pas conscients de ce que nous vivons…
    la conférence et ce travail autour du détournement leur a permis de comprendre ».

    « J’ai été très intéressée par ce projet car il y a une réelle demande
    de la part d’un annonceur avec une démarche non commerciale mais informative ».

    « Au premier coup d’oeil, certaines affiches dans la rue ne nous paressent pas sexistes.
    Depuis la conférence et le workshop, je suis repassé devant les mêmes visuels et en fait c’est flagrant !
    Il faut juste être mieux informé et être attentif ».

    Avoir un esprit ouvert et critique joue un rôle important dans la transmission et la lutte contre les stéréotypes.
    Créatif de demain, change les choses !

  • bonne année et résolutions 2019

    MERCI pour cette année 2018, d’être la source de ce blog, au rendez-vous à chaque article et sur Instagram.

    2018 a été riche en rencontres, projets, échanges, nouveautés…
    encore une année remplie de souvenirs ensemble !

    Pour cette année 2019, je te souhaite le chant des possibles !
    Plus de curiosité, d’aventure, de confiance, de rires et de fun.

    Quelles résolutions ?!

    Je continu d’être
    – curieux et inspiré
    – déterminé et performant
    – de bonne humeur et souriant
    – de ne fixer aucune limite à mes rêves

    J’essaierai de
    – me faire confiance dans mon travail et ailleurs
    – sortir des sentiers battus et bousculer mes habitudes
    – réfléchir, d’analyser, de comprendre et de m’amuser tout en répondant à la demande
    – de puiser mon inspiration dans divers univers
    – être simple et percutant.

    Et surtout, surtout, en 2019, continuez de voler (les oiseaux) ^^

  • mes coups de <3 du moment #4

    Voici la liste de mes coups de coeurs du moment, actualités, influences, tendances, phénomènes, …
    En retour j’attends les tiens !!!

    The Dafi Kühne Printing Show™

    Le Dafi Kühne Printing Show ™ est une série de vidéos éducatives sur l’impression typographique.
    Dafi Kühne, graphiste et typographe, basé à Zurich, partage ses recettes d’impression les plus secrètes.

    Une véritable expérience mêlant l’utilisation de l’impression traditionnelle et le graphisme contemporain.
    Un design retour vers le futur !
    Dafi nous propose d’entrée dans son atelier, baby ink twice, et nous explique ses processus de créations.
    Son générique, ses looks bien particuliers, ses expérimentations… je ne parle pas un mot d’anglais
    mais je resterai des heures devant ses vidéos !


    Il utilise une variété d’outils allant de l’ordinateur à la presse manuelle pour l’impression à chaud,
    de caractères en bois et en plomb, de machines de découpe laser, du plexiglas, du linoléum
    et d’une résine plastique coulée à la main…

    L’objectif de Dafi Kühne est tout simplement de trouver les outils adaptés à la réalisation
    de ses idées et repousser les limites de ses conceptions.

    Soit curieux et va aussi voir son site, ludique et électro ici

    RAMS

    « RAMS » est le nouveau documentaire du réalisateur Gary Hustwit sur le légendaire designer Dieter Rams.
    L’un des designers industriels les plus influents de notre époque, et créateur de produits emblématiques
    pour Braun, Vitsœ. Les objets conçus par Dieter Rams ont touché la vie de millions de personnes.
    L’influence de Dieter s’étend également à ses «Dix principes de bonne conception»,
    une liste qui défend la simplicité du design.
    La philosophie de Dieter va au-delà de la simple conception, c’est une façon de vivre.

    « L’homme qui a pratiquement inventé le design de produits de consommation tels que
    nous le connaissons aujourd’hui. » The Guardian
    « Pour quantifier son impact, il suffit de regarder les millions de produits Apple dans nos poches. »
    Fast Company
    « La philosophie de conception de Dieter Rams a façonné la façon dont des générations entières
    envisagent de fabriquer et de consommer. » Wired

    PANTONE 16-1546 Living Corail

    La couleur de l’année Pantone, en 2019, sera le Living Corail.
    Le Living Corail par sa présence dans notre environnement naturel « encourage les activités joyeuses,
    il incarne une expression pleine de légèreté ». 
    Ce ton chaud et accueillant est synonyme de confort et de positivité, mais il peut-être aussi aventureux
    et pétillant suivant différents secteurs de créations !

    Tu peux retrouver les informations autour de cette teinte et la manière de l’utiliser pour tes projets
    sur le site Pantone.


  • petit vocabulaire en DG

    Suite à ton année en Prépa, te voilà en Bachelor Design graphique,
    tu ne comprends pas forcement tout le vocabulaire « DG » ?…
    Certains mots qui sortent de la bouche des enseignants sont extraits d’une langue étrangère
    que tu ne parles pas !
    Heu… mais qu’est-ce qu’il dit, de quoi il me parle, j’ai pas tout compris ???
    Allez viens, je te donne les sous titres !!!

    ??? j’ai pas tout compris ???
    base line

    C’est une phrase courte qui exprime l’esprit et les valeurs de la marque,
    et permet de comprendre le positionnement de celle-ci.
    La base line est la signature de la marque souvent liée au logo, elle marque les esprits.
    Nike : « Just do it »
    Décathlon : « A fond la forme »
    Mac Do : « Venez comme vous êtes »

    brainstorming

    Brain, le cerveau et Storm, la tempête; “tempête de cerveaux”!
    Un brainstorming est une technique créative, individuelle ou collective pour passer de l’idée à la création.
    Il permet de collecter les idées sans limite pour ensuite les organiser en axes créatifs.

    CMJN – RVB – pantone

    Termes pour définir les couleurs suivant un support web ou print (numérique ou imprimé).
    RVB : rouge, vert et bleu.
    Sur les écrans les couleurs sont affichées en RVB.
    Les sites et les différents supports web, n’utilisent que le RVB.
    CMJN ou quadrichromie : cyan, magenta, jaune et noir.
    Les quatre couleurs primaires sont utilisées en imprimerie.
    PANTONE : la référence des nuanciers de couleurs.
    C’est la gamme de couleur utilisée pour le ton direct en imprimerie.
    Elle permet une reproduction et une fidélité colorimétrique.
    C’est l’option colorimétrique la plus précise mais aussi la plus onéreuse.

    DPI et résolution

    DPI : Dot per inch ou PPP : point par pouce.
    Unité utilisée pour définir la résolution d’une image numérique.
    La valeur exprime le nombre de pixels utilisé par unité de longueur.
    Elle doit être de 300 DPI pour une impression et de 72 DPI pour le web.

    HTML

    Hyper Text Markup Langage, la base de code de tous sites internet, wordpress.

    Identité visuelle

    C’est l’ensemble d’éléments (logo, couleurs, typo, picto…) composant l’univers graphique
    d’une marque de manière cohérente.
    Tous ces éléments graphiques permettent d’identifier la marque de manière unique et originale.

    charte graphique

    C’est un document de travail expliquant les règles d’utilisation de l’identité visuelle
    d’une entreprise : logo, couleurs, typo…
    Elle permet une cohérence graphique sur l’ensemble des supports de communication.

    logotype

    Le logo permet à une entreprise de se positionner visuellement par rapport à la concurrence,
    de favoriser sa reconnaissance et renforcer son image.
    Le logo peut être seulement typographique et/ou accompagné d’un sigle. 

    police / corps / graisse

    Police ou fonte de caractère 
    Elle est composée des lettres, chiffres, ponctuations et signes correspondant
    à une famille typographique, ex. la Futura.
    Corps
    C’est la taille d’une police mesurée en points, ex. un texte en corps 10 est un texte
    composé dans une police dont le corps est de dix points.
    Graisse
    C’est l’épaisseur d’un caractère dans sa police; thin, light, regular, medium, bold, black.

    deadline

    Littéralement « la ligne morte »… signifie tout simplement le délai, la date limite
    ou encore l’heure à laquelle un projet part chez l’imprimeur ou est mis en ligne.

  • PETIT VOCABULAIRE EN DE

    Suite à ton année en Prépa, te voilà en Bachelor Design d’espace,
    tu ne comprends pas forcement tout le vocabulaire « DE » ?…
    Certains mots qui sortent de la bouche des enseignants sont extraits d’une langue étrangère
    que tu ne parles pas !
    Heu… mais qu’est-ce qu’il dit, de quoi il me parle, j’ai pas tout compris ???
    Allez viens, je te donne les sous titres !!!

     

    ??? j’ai pas tout compris ???

     

    Espace 

    Un espace est un lieu délimité dans lequel on se situe.
    On peut définir ses dimensions , son échelle son apparence et ses frontières.
    On peut distinguer l’intérieur de l’extérieur d’un espace. 

     

    Croquis – Esquisse

    Familièrement crobard : dessin rapide d’un espace, bâtiment ou mobilier, il est pris sur le vif,
    en quelques coups de crayon.
    Il sert à exprimer une première idée, à compléter une explication. 

     

    Perspective 

    C’est une technique de représentation d’un espace, d’un volume et de ce qu’il contient
    en 
    trois dimensions sur une surface plane (feuille de papier).
    La perspective est un dessin qui donne un effet de profondeur à l’image,
    elle est construite
    grâce à des lignes de fuite.
    Cette représentation correspond à la perception visuelle que l’on peut en avoir à hauteur d’oeil. 

     

    Plan 

    C‘est une représentation technique d’un bâtiment selon une coupe horizontale permettant
    une compréhension détaillée du projet.
    C’est une vue de dessus représentant les murs, les portes, les fenêtres et éventuellement l’aménagement.
    Si le bâtiment comporte plusieurs niveaux, il est alors nécessaire de dessiner un plan par étage
    (RDC, R+1, R+2, etc).

     

    Coupe 

    Vue verticale d’un bâtiment, découpé dans le sens de la hauteur depuis ses fondations jusqu’à sa toiture,
    vu sur la tranche.
    Les différents niveaux/étages d’un bâtiment sont tous représentés sur la coupe.
    Les « traits de coupe » apparaissent sur les différents plans de niveaux afin de situer parfaitement l’emplacement de la coupe.

     

    Elévation

    L’élévation est la vision extérieure d’un bâtiment.
    C‘est une représentation technique d’un bâtiment selon une coupe verticale, parallèle à une des façades.
    Chaque élévation est nommée en fonction de sa position selon les points cardinaux (ex : élévation Nord-est). 

     

    Détail

    Représentation «zoomée» d’un élément, parfois à échelle 1, qui permet d’en saisir tous les constituants. 

     

    Echelle  

    L’échelle est le rapport entre la mesure d’un objet réel et la mesure de sa représentation.
    Elle est exprimée par une valeur l numérique le plus souvent sous forme de fraction.
    Exemple : échelle1/100 > 1cm sur papier correspond à 100 cm sur le terrain.

     

    kutsch  

    Le kutsch a été inventé en 1875 par l’architecte allemand Friedrich Lindenlaub.
    C’est une règle à deux ou trois faces, doubles, graduées en fonction des échelles courantes
    des cartes et des plans. Le kutsch permet de lire directement sur ces documents la distance
    entre deux points, sans avoir à faire de conversion.

     

    Maquette

    Représentation d’un projet futur en trois dimensions et à échelle réduite.
    La maquette est « fait main » et demande beaucoup de temps, de soin et de patience !
    Le plus souvent, la maquette est réalisée en carton plume ou en balsa.

     

    Mise en situation 

    La mise en situation permet de simuler un projet en visualisant sa conceptionson agencement, son aménagement, afin d’avoir une vision plus claire et précise de celui-ci.

     

  • PETIT VOCABULAIRE EN PRÉPA

    Nouvelle recrue en Prépa, tu ne comprends pas forcement le vocabulaire « Arts Appliqués » ?…
    Certains mots qui sortent de la bouche des enseignants sont extraits d’une langue étrangère
    que tu ne parles pas !
    Heu… mais qu’est-ce qu’il dit, de quoi il me parle, j’ai pas tout compris ???
    Allez viens, je te donne les sous titres !!!

     

    ??? j’ai pas tout compris ???

     

    ARTS APPLIQUés

    « FORMATIONS SUPÉRIEURES EN ARTS APPLIQUÉS » ???

    L’expression « arts appliqués » est la contraction de l’expression « Arts Appliqués à l’Industrie ».
    Les arts appliqués sont un ensemble de créations et productions artistiques
    dans les secteurs d’activités des métiers d’arts.
    Les arts appliqués évoquent une pratique artistique liée aux métiers du design.

     

    coNCEPT (en art)

    « L’ART CONTEMPORAIN REGORGE D’ŒUVRES CONCEPTUELLES » ???

    Le concept fait référence à une démarche, à l’idée, la réflexion, le sens de l’œuvre.

     

    chromatique

    « TU POURRAIS JOUER SUR UNE CHROMATIQUE DE COULEUR » ???

    Un cercle chromatique est une représentation ordonnée des couleurs, utilisée en peinture,
    en design industriel, en mode, en arts graphiques.
    Dans un projet de création, les couleurs jouent un rôle très important pour créer une ambiance.
    L’association des couleurs va être primordiale !
    Ces associations se choisissent en différents points du cercle chromatique.

     

    médium

    « AUJOURD’HUI NOUS ALLONS EXPÉRIMENTER DIFFÉRENTS MÉDIUMS » ???

    L’art moderne a introduit la notion de « médium » pour faire face à la profusion de ses propositions artistiques.
    Le médium artistique est un outil, un objet, du matériel tel que l’encre de chine, l’acrylique, le fusain…
    Ce qui caractérise un médium :
    son état : solide – pâteux – en poudre – liquide
    sa texture : lisse – granuleuse – épaisse
    ses qualités : opaque – transparent – souple – accrochant le support
    sa luminosité : terne – mate – brillante
    sa couleur

     

    design

    «Il y a trois réponses possibles à une pièce de design, oui, non, et WOW !
    Wow est la réaction que vous devez rechercher»
    Milton Glaser

    Aujourd’hui le mot design est employé pour qualifier des pratiques créatives dans divers domaines professionnels : designer graphique, designer d’espace, motion designer, designer produit, designer textile…
    Les créations du designer sont issues d’une commande liée à certaines contraintes propres à chaque client.
    Ces créations sont vouées à une commercialisation, qu’il s’agisse d’une affiche publicitaire ou d’un produit.

     

    cadrage

    « LE CADRAGE EST PORTEUR DE SENS » ??? 

    Terme photo ou cinématographique qui désigne l’action de cadrer, de choisir ce qui sera
    et ne sera pas présenté au regard du public, dans le champ/cadre de l’image.
    Il y a différentes valeurs de cadrage : très gros plan, gros plan, plan moyen,
    plan américain (cadrage à mi-cuisse), plan d’ensemble ou général.
    Ainsi que la notion de Hors-cadre ou Hors-champ, de plongée (au dessus) et contre plongée (en dessous).

     

    plan

    « ON DOIT DISTINGUER CHAQUE PLAN » ???

    Dimension du sujet à l’intérieur du cadre.
    Mais aussi les différentes parties de l’espace d’une image : 1er, 2e, 3e plan…
    qui suggèrent la profondeur de l’image. On appelle cela alors la profondeur de champ.

     

    composition

    « TU DEVRAIS PRENDRE UN PEU PLUS DE RECUL POUR AMÉLIORER TA COMPOSITION » ???

    Organisation, manière de placer des éléments (lignes, couleurs, formes, typographie) dans une image,
    sur une surface délimitée un A3 par ex.
    Elle est importante pour la signification de l’ensemble de l’image, pour sa lecture.
    Un conseil, n’ayez pas peur du vide ! Ils mettront en valeur ta composition.

     

    rough

    « VOUS PROPOSEREZ UN ENSEMBLE DE ROUGHS ABOUTIS » ???

    C’est l’abréviation de l’anglais rough draft (brouillon).
    L’ébauche plus ou moins élaborée d’une idée.
    Il sert à donner un aperçu visuel d’une illustration ou d’une mise en page.

     

    support

    « IL FAUT VARIER LES SUPPORTS » ???

    Ce sur quoi est réalisée l’œuvre : papier, bois, mur…
    C’est la surface ou la matière qui reçoit la trace d’un outil.

     

    S’il y a un mot que tu ne comprends pas, dis le moi 😉
    À suivre ! 

  • FOCUS INSTA #ENIRAM

    Ancienne étudiante de l’Esma Toulouse,
    Marine aka ENIRAM nous parle de ses projets d’illustrations au graphisme heureux, généreux, pop et acidulé !
    Passionnée de design graphique Eniram nous offre ses séries d’illustrations sur son compte Instagram.
    Viens la découvrir !

     

    Bonjour Eniram, Peux-tu te présenter à nos lecteurs
    et retracer ton parcours
     ?

    Bonjour, je m’appelle Marine Boucher (Eniram à l’envers), j’ai 26 ans et je suis toulousaine pure souche !
    J’ai fait un BAC ES, puis une Manaa à l’ESMA de Toulouse avec l’idée de devenir architecte.
    De toute évidence ce n’est pas du tout ce qui s’est passé puisque j’ai décidé de continuer
    avec un BTS Design graphique option médias imprimés, une vraie révélation !
    J’ai terminé mes études cet été avec en poche une licence et un master Couleur, Image, Design
    obtenu à l’ISCID de Montauban.

     

    Peux tu nous décrire ton univers et ton style

    Je crois que je suis toujours en constante recherche de mon univers.
    Depuis petite j’adore dessiner, mais dans le cadre de mes études j’ai détesté ça,
    l’illustration était mon ennemie. Jamais satisfaite de ce que je pouvais faire je détestais dessiner
    jusqu’à ces deux dernières années d’études.
    Au final j’ai compris qu’une illustration n’avait pas à être belle ou parfaite pour définir l’univers
    d’un illustrateur.
    Il suffit d’essayer et d’essayer encore et on finit par trouver un style
    et des techniques qui nous plaisent.
    En ce moment j’aime beaucoup dessiner des portrait avec différentes épaisseurs de traits.

     

    Comment a évolué ton graphisme ?
    ET Quels outils, techniques utilises-tu ?

    J’essaie de plus en plus des techniques éloignées du digital.
    Mais la majorité du temps mes dessins sont entièrement fait à la main, puis je viens les vectoriser
    et les colorer sur Illustrator.

     

    Tu postes tes illustrations sur IG
    ET Ces derniers temps tu mets en valeur les femmes
    Quel est ton engagement en tant que femme artiste ?
    Et comment est né ce projet « Girl Power » ?

    Je trouve ça fou qu’en 2018 on soit encore obligés de se battre pour prouver qu’une femme artiste
    est aussi légitime qu’un homme artiste.
    Même si les mentalités évoluent je crois qu’on a pas mal de boulot devant nous encore !
    Je suis une femme donc je suis concernée et je sais de quoi je parle c’est pour ça que je dessine en majorité
    des femmes. Ce projet « Girl Power » à commencé par un portrait que j’ai fais de Hermione Granger
    et j’en suis venue à me dire

    pourquoi ne pas dessiner des femmes puissantes et reconnues.
    À mon sens ça ne peut qu’être inspirant.

     

     

     

    En 2017, tu participais au Inktober d’une manière
    humouristique et décalée !
    Cette année, quel a était ta direction artistique
    sur l’ensemble du projet ?

    L’année dernière le inktober que j’ai suivi était celui de ma fac qui avait un univers bien plus humoristique
    que le inktober officiel. Je n’avais pas particulièrement de style à ce moment là, je me cherchais
    et même si cet inktober était assez homogène certains dessins étaient un peu hors sujet en terme de style.

    Cette année j’ai suivi l’officiel que j’ai publié sur mon instagram, je voulais donc avoir un feed assez homogène.
    La majorité des dessins représentent un portrait car c’est ma direction en ce moment.
    Je voulais faire des dessins en noir et blanc avec juste quelques touches de couleur et être dans un style
    un peu différent de ce que je fais d’habitude qui est plus coloré.
    Donc cette année mes dessins étaient uniquement faits à partir de stylo noir et de posca.

     

     

    Ton behance mentionne une jeune femme
    « un peu timide mais qui se 
    soigne »,
    tu pratiques donc le design thérapie ?!

    Totalement, dessiner c’est un peu devenu
    comme un journal intime.

    Quand quelque chose m’arrive de positif ou de négatif j’aime le mettre à plat sur du papier.
    C’est ma manière d’exprimer mes sentiments.
    Il suffit de regarder mon instagram pour connaître mon état d’esprit du moment.
    Et c’est bien moins cher qu’un psy !

     

    Dans tes dernières publications, un personnage revient,
    qui est-elle ?

    Eniram je suppose. Comme je l’ai dit dans la question précédente j’exprime mes sentiments par le dessin
    donc je suppose que représenter une caricature de moi-même est le meilleur personnage
    pour mettre mes sentiments en scène.

     

     

     

    Que t’apportent les réseaux sociaux comme Instagram
    et comment l’utilises-tu ?

    Instagram me permet d’avoir une toute petite visibilité et de pouvoir montrer mes dessins
    facilement et rapidement. Je trouve que c’est un réseau social où on peut trouver l’inspiration
    mais aussi connaître pleins d’artistes peu connus.
    Il est aussi assez créatif, les insta story, le feed tout peut-être facilement déclinable à notre image.

     

    Peux-tu nous faire partager tes liens ?!

    En illustration en ce moment je suis très inspirée sur Instagram par
    ellievsbear, lizemeddings, petitesluxures
    j’aime aussi beaucoup la tattoo artist Blaabad.
    Ce sont des illustratrices qui me donnent en ce moment envie de me surpasser en essayant de nouvelles techniques et d’apprivoiser davantage les outils que je sais déjà un petit peu utiliser.

     

    Que peux-tu nous dire sur tes projets actuels et à venir ?
    Penses-tu décliner tes illustrations
    sur différents supports ?

    Professionnellement, en ce moment j’ai à ma charge la communication annuelle d’une salle de concert
    à Montauban qui s’appelle Le Rio Grande.
    La communication se déroule par saison, sur mon behance vous pouvez retrouver les supports Automne, l’Hiver arrive d’ici quelques semaines et le printemps est une surprise pour 2019.
    Je vais aussi débuter un CDD dans la presse Jeunesse.

    À plus ou moins court terme j’aimerais vraiment beaucoup pouvoir ouvrir une boutique Etsy
    où je pourrais vendre des cartes postales, des stickers, des illustrations.
    Ce serait un sentiment vraiment génial de savoir qu’un peu de moi est chez un peu de vous !

     

    Merci Marine, on te retrouve sur ton IG et aussi sur Behance
    Et dès que tu ouvres ton Etsy, fais signe, la maison du Chant du Design est grande ouverte !!!