• NANTES – Hall musique #2018 #designgraphique #mu #PS05

    J’ai préparé une série d’articles de Montpellier à Nantes en passant par Toulouse.
    Je te propose de découvrir quelques uns des projets professionnels
    que nos étudiants ont réalisé et présenté lors de leur oral de BTS.

    En Design Graphique Print, après Nils, et Clothilde nous découvrons le projet de
    Charlotte et son site pour une enseigne de magasin de musique.

    Mais avant, qu’est-ce-que le design graphique option print ?

     

    DESIGN GRAPHIQUE MUtimédia

    Le BTS Design Graphique apporte tous les outils nécessaires pour apprendre à travailler sur tous types
    de support de communication, coordonner les étapes de réalisation d’un produit de design graphique
    ou d’une identité visuelle, à partir d’une commande.

    Création graphique sur des supports de communication virtuels, dits « du multimédia »
    sites web, bornes interactives, habillages TV…

    Le BTS offre de multiples possibilités, un large panel de carrières :
    Designer graphique, Infographiste, Directeur artistique,
    Illustrateur graphiste, Chef de projet, Graphiste freelance, Web designer / Graphiste web

    Les deux années d’études du BTS Design Graphique se concluent par le passage de l’examen.
    Les étudiants réalisent un projet professionnel, qu’ils devront présenter lors d’un oral à l’examen.
    Ce projet permet de mettre en pratique leurs compétences et de montrer leurs capacités à s’investir
    dans un projet global tout en étant à l’écoute de leur client.

     

    projet de synthèse, DESIGN GRAPHIQUE série 5
    LE HALL DE MUSIQUE
    LE projet

    Les magasins de musique sont des lieux où l’on peut voir, essayer et acheter des instruments
    de musique
    de toutes sortes. Ils peuvent se définir en tant que généralistes et proposer tous types
    d’instruments (vents, cordes, percussions, etc.) ou se spécialiser dans un domaine, ex : Guitare Village à Domont
    est spécialisé dans la vente de guitares).
    Ces magasins peuvent proposer également des services, tels que la réparation, la location,
    les cours de musique, et autre prestations.

    Il existe en France de nombreuses enseignes spécialisées en instruments de musique.
    Ils sont souvent situés en centre-ville pour les petites structures, ou en zone commerciale pour
    les gros magasins généralistes.

    Le Hall de Musique est une enseigne comprenant deux magasins de musique situés à Lorient et Quimper.
    Implanté depuis plus de 35 ans, le magasin de Quimper est le plus fréquenté des deux.
    Il propose à la vente toutes sortes d’instruments, ainsi que de la réparation de guitares et amplis. 

    Face à la petite taille du marché et la forte concurrence des vendeurs sur internet et leurs prix cassés, l’enseigne a vu sa fréquentation et son chiffre d’affaire diminuer de manière très forte.
    Pour pallier à ce problème, le magasin a souhaité fidéliser et attirer de nouveaux clients en générant
    plus de trafic sur son point de vente.

     Pour se faire connaître d’avantage et attirer une nouvelle clientèle afin de faire face à la concurrence d’internet, l’enseigne souhaiterait s’offrir une nouvelle identité visuelle propre car actuellement, son logo
    ainsi que son site internet ne reflètent pas assez ses valeurs, et ne sont pas assez marquants.
    Ils ne permettent pas aujourd’hui au magasin de se différencier suffisamment des autres enseignes,
    et renvoie une image assez vieillissante alors qu’elle est composée d’une équipe jeune et dynamique,
    et qu’elle propose des produits toujours renouvelés et à la pointe.

     

    AXE et problématique
    un lieu de passion
    Comment le Hall de Musique peut-il faire face à la concurrence alors qu’elle est perçue comme une entreprise à l’image vieillissante et dépassée ?
    Dans cet axe, j’ai voulu travailler sur une identité et un site internet marchand qui permettrait de profiter d’une expérience comme en magasin sur internet : le site devient le prolongement de la boutique, sans perdre les avantages d’un conseil personnalisé (messagerie instantanée), d’un choix plus précis (sons, matériaux, vidéos…) et d’outils virtuels et attractifs comme un accordeur de guitare.
    Pour conserver cette idée de magasin réel/virtuel, j’ai également mis l’accent sur l’humain :
    les employés sont omniprésents sur le site internet.
    De cette manière, les relations entre passionnés vendeurs/clients sont préservées.
    Visuellement, j’ai souhaité recréer l’ambiance du magasin (murs en bois, guitares accrochées au mur,
    photos intérieures du point de vente) pour pousser mon idée jusqu’au bout.
    interview
    Pourquoi avoir choisit ce projet ?

    J’ai choisi ce projet dans un premier temps car le domaine de la musique m’intéresse tout particulièrement
    et qu’il est très évocateur visuellement : il offre beaucoup de possibilités.
    Concernant le commanditaire je l’ai choisi car je connais bien ce magasin et ses employés, ce qui rendait
    ce projet plus réaliste à mes yeux.

     

    Comment S’est passé la collaboration avec l’annonceur ?

    Le Hall de Musique n’a jamais eu l’intention d’investir dans leur communication…
    En revanche, ils ont suivi mon projet de près et m’ont encouragé dans mes choix créatifs qu’ils ont approuvés, bien que ce projet restera 100% fictif.

     

    QUELleS ONT ÉTÉ TES SOURCES D’INSPIRATIONS ?

    Pour mes différents axes, je me suis inspirée des sites internet des grandes marques d’instruments
    de musique, ainsi que de sites évènementiels musicaux :
    le clip «Do I wanna know» du groupe Arctic Monkeys par David Wilson,
    Earthworks de Semiconductor – une installation immersive qui transforme les sons du mouvement
    de la planète en vibrations visuelles psychédéliques,
    Stephen McCarty – designer qui a imaginé la lecture visuelle en réduisant les informations sous forme
    de pictogrammes, le Studio 360, Angelico Guitars…

     

    Aujourd’hui après l’obtention de ton BTS,
    comment envisages-tu la suite ?

    Actuellement, pour clôturer mon BTS je fais un stage de fin d’études jusqu’a fin septembre chez SAGA COSMETICS au service communication qui me plaît beaucoup et ou j’apprends plein de choses
    (community management, stratégie de communication, évènementiel, vidéo, photo, graphisme print et web, motion design…). 

    En même temps je continue mon activité de community manager pour la société Sportsoluce que j’exerce depuis 1 an. 

    Par la suite j’aimerais trouver un emploi dans le secteur de la communication en général, c’est un domaine
    qui me plaît beaucoup et qui s’est révélé à moi pendant ce stage.
    Je souhaite également continuer le graphisme.

     

    As-tu des projets personnels pour les mois à venir ?

    Mon avenir professionnel !

     

    Merci à Charlotte, découvre son site et ses créations particulièrements intéressantes.

  • portrait #3 Claudie Barthe

    Troisième épisode de notre rubrique PORTRAIT. Je suis allée à la rencontre de tes professeurs et les ai interviewés au travers d’un portrait chinois artistique. Je ...

    Read More

    montpellier – théâtre 2018

    Nous avons retrouvé les Manaa pour la saison 2018 du théâtre. Cette année, le théâtre était au centre du projet transversal de fin d’année. Les étudiants ont ...

    Read More